Peugeot 406

Manuel du conducteur

Revue technique automobile - Peugeot 406: Éléments constitutifs du moteur

Bloc-cylindres

  • Bouchon de vidange implanté sur la face AR du bloc.
  •  Repère (c) :
  •  zone de marquage.

  • La réparation du carter-cylindres comprend systématiquement :
  •  0,6 : réalésage des fûts,
  •  F : reprise de la surface supérieure,
  •  0,6 F : réalésage des fûts et reprise de la surface supérieure.

Impératif : rodage plateau des fûts.

  •  Hauteur du bloc-cylindres (A) :
  •  nominal........................................................221,0 +- 0,05 mm
  •  réparation ....................................................220,7 +- 0,05 mm
  •  planéité (a) ..............................................................0,05 mm
  •  planéité (b) ................................................................0,1 mm

  • Hauteur (C) ..................................................0,2 +0,3 / +0 mm
  •  Angle (D) :
  •  nominal ................................................................30 0 / -5
  •  réparation ..........................................................20 +10 / 0
  •  Diamètre des fûts (B) (mm) :
  •  nominale ......................................................86,0 + 0,018 / -0
  •  réparation ......................................................86,6 +0,018 / -0

Vilebrequin

  • Matière ............................................................................fonte
  •  Nombre de paliers ..................................................................5

Identification

  • (a) repère de rectification des tourillons :
  • touche de peinture blanche,
  •  valeur de rectification ................................................0,3 mm
  •  (b) repère de rectification des manetons :
  •  touche de peinture blanche,
  •  valeur de rectification ................................................0,3 mm
  •  (c) repère de rectification de la portée de joint
  • touche de peinture blanche,
  •  valeur de rectification ................................................0,2 mm

Impératif : La zone "d" ne doit comporter aucun défaut.

Caractéristiques

Demi-coussinets de vilebrequin

Demi-coussinets de vilebrequin

  •  Le jeu de fonctionnement des paliers du vilebrequin est obtenu par la création de 1ou 2 classes de demi-coussinets supérieurs (côté carter-cylindres) et 4 ou 5 classes de demi-coussinets inférieurs (côté carter chapeaux paliers vilebrequin).

Identification

  • Les classes des demi~coussinets de palier de vilebrequin sont reportées sur le bloc moteur en j et sur le vilebrequin (coté distribution) en i.
  •  l code barres : utilisé en usine.
  •  k caractères alphanumériques : utilisé en après-vente.

Nota : - le premier caractère correspond au palier N 1, le deuxième au palier N 2, ainsi de suite.

- les paliers de vilebrequin sont repérés de 1 à 5, N1 coté volant moteur.

Demi-coussinets supérieurs

  •  Type ..............................................................................rainuré
  •  Il existe 2 classes de demi-coussinets de paliers de vilebrequin supérieurs rainurés (jusqu'au 0174877) et 1 classe (à partir du 0174878).

Demi-coussinets inférieurs

Demi-coussinets inférieurs

  • Type ..................................................................................lisse
  •  Il existe 4 classes de demi-coussinets de paliers de vilebrequin inférieurs lisses (jusqu'au 0174877) et 5 classe (à partir du 0174878).

Méthodes

Méthodes

  •  Moteur jusqu'au 0174877 : le jeu de fonctionnement des paliers du vilebrequin, compris entre 0,019 et 0,049 mm.

  • Exemple :
  •  caractères relevés sur le vilebrequin ..........................A7H6D
  •  caractères relevés sur le carter-cylindres ..................EPTG6
  •  Pour le palier N 1 (AE), le demi-coussinet inférieur à monter est de classe F.
  •  Pour le palier N 2 (7P), le demi-coussinet inférieur à monter est de classe D.

Nota : Procéder de la même manière pour les 3 autres ensembles.

Nota : en cas de défaillance des moyens de mesure, monter des

Nota : en cas de défaillance des moyens de mesure, monter des demi-coussinets inférieurs de classe D (cette pratique doit rester exceptionnelle, car le moteur peut s'avérer bruyant).

  •  Moteur à partir du 0174878 : le jeu de fonctionnement des paliers du vilebrequin, compris entre 0,019 et 0,049 mm.

Demi-flasquesDemi-flasquesDemi-flasques

Demi-flasques

  •  Le jeu latéral de vilebrequin se règle par demi-flasques sur le palier N2.
  •  Le jeu latéral de vilebrequin doit être compris entre 0,06 et 0,15 mm.
  •  Cote nominale : E = 2,28 à 2,33 mm.

Equilibrage de vilebrequin

Jeu latéral de l'arbre entraîneur et entraîné....0,03 à 0,20 mm

Jeu latéral de l'arbre entraîneur et entraîné....0,03 à 0,20 mm

Pistons

  •  Matière ................................................................alliage léger

Identification

  • Diamètre du piston (mm) : 85,3 mm à la cote de 32,5 mm (en partant du bas de piston).

Désaxage

  • Désaxage du piston : C = 0,6 +- 0,1 mm.
  •  (1) segment coup de feu
  •  (2) segment d'étanchéité.
  •  (3) segment racleur
  •  Hauteur (mm) : 29,25 +- 0,025 (de l'axe au haut du piston).

Axes de pistons

  •  Diamètre (mm) ..............................................21,0 +0 / - 0,005
  •  Longueur (mm) ..................................................61,5 +0 / - 0,3

Segments

Bielles

Bielles

  • Diamètre A (mm) ....................................21,0 -0,029 / -0,041
  •  Longueur B (mm) ..............................................143 ,0 +- 0,025
  •  Diamètre C (mm)..........................................53,695 +0,018 / 0
  •  Marquage en "a" ......sens de montage (flèche + repère D)
  •  Marquage en "b" ............indication du poids (en gramme)

Nota : écart maximum de poids entre bielles : 3 grammes.

Demi-coussinets de bielles

  •  Le jeu de fonctionnement des bielles, compris entre 0,030 et 0,054 mm, est obtenu par la création de 3 classes de demicoussinets de bielle inférieurs (coté chapeaux de bielle).

Demi-coussinet de bielle supérieur

  •  Il existe qu'une seule classe pour les demi-coussinets de bielle supérieurs munis d'un trou de graissage.
  •  épaisseur (mm) ........................................1,839 +- 0,003 noir

Demi-coussinets de bielle inférieur

  • Les classes des demi-coussinets de bielles sont reportées sur la bielle (coté ergot) en f et sur le vilebrequin (coté volantmoteur) en e.
  •  Les classes des demi-coussinets de bielle inférieurs sont déterminées par la mesure des paliers :
  •  h code barres ..............................................utilisé en usine
  •  g caractères alphanumériques ..........utilisé en après-vente
  •  Le premier caractère correspond au palier N 1, le deuxième au palier N 2, ainsi de suite.

Nota : les chapeaux de bielles sont repérés de 1 à 4, le chapeau de bielle N1 coté volant-moteur.

Méthodes

  • Exemple :
  •  caractères relevés sur le vilebrequin ............................37BF
  •  caractère relevé sur la bielle N1 ........................................F
  •  caractère relevé sur la bielle N2 ........................................C
  •  Pour le palier N1 (3F), le demi-coussinet inférieur à monter est de classe B.
  •  Pour le palier N 2 (7C), le demi-coussinet inférieur à monter est de classe A.

Nota : procéder de la même manière pour les 2 autres ensembles.

Nota : en cas de défaillance des moyens de mesure, monter des

Nota : en cas de défaillance des moyens de mesure, monter des demi-coussinets inférieurs de classe A (cette pratique doit rester exceptionnelle, car le moteur peut s'avérer bruyant).

Culasse

  • En "a" : bossage et identification de la culasse.

Nota : les repères de fonderie de la culasse se trouvent sur la face échappement.

  •  Marquage en "b" (côté embrayage)....................................E2

Nota : E2 : moteur EW12J4.

  •  Hauteur de la culasse (mm) :
  •  nominale ............................................................137,0 +- 0,05
  •  réparation ..........................................................136,7 +- 0,05
  •  Déformation maxi(mm) ......................................................0,05
  •  Repère de réparation :
  •  c = coté distribution,
  •  d = repère de réparation,
  •  les culasses avec plan de joint rectifié sont repérées par un chiffre - 0,3,
  •  les culasses avec paliers d'arbre à cames réalésés (0,5 mm), sont repérées par une lettre A,
  •  les culasses avec plan de joint rectifié et paliers d'arbre à cames réalésés sont repérées par un chiffre et une lettre - 0,3 A.

Joint de culasse

Joint de culasse

Identification

  • épaisseur ......................................................................0,8 mm

Vis de culasse

  •  Epaisseur de la rondelle......................................4,0 +- 0,2 mm
  •  Longueur sous tête(neuve) ............................127,5 +- 0,5 mm

Important : ne pas réutiliser les vis si la longueur est supérieure à 129,0 mm.

Palier d'arbre à cames sur culasse

Soupapes

Soupapes

Ressorts de soupapes

Ressorts de soupapes

Nota : les ressorts de soupapes sont identiques pour l'admission et l'échappement (conique).

  •  Ø du fil (mm)........................................................................3,4
  •  Ø extérieur (mm) ....................27,1 +- 0,1(partie la plus large)
  •  Ø intérieur (mm) ............................15,1 (partie la plus petite)
  •  Hauteur libre (mm)....................................................46,5 +- 0,2

Guides de soupapes

  •  Ø extérieur (mm) :
  •  nominale............................................12,034 +0,039 / +0,028
  •  réparation ....................................................12,29 +0 / -0,011
  •  Ø intérieur (mm) ................................................5,4 +0,012 / 0
  •  Ø longueur (mm) ......................................................40,0 +- 0,1
  •  Usinage dans la culasse :
  • Ø nominale (mm) ..........................................12,0 +0,027 / 0
  •  Ø réparation (mm)......................................12,215 +0,027 / 0

Implantation

Sièges de soupapes

Sièges de soupapes

Usinage dans la culasse

Usinage dans la culasse

Admission

Admission

  •  Ø P (mm) :
  •  nominale ........................................................36,3 +0,039 / 0
  •  réparation ......................................................36,6 +0,039 / 0
  •  R (mm)..................................................................14,74 +- 0,15

Echappement

  •  Ø N (mm) :
  •  nominale ........................................................31,5 +0,039 / 0
  •  réparation ......................................................31,8 +0,039 / 0
  •  R (mm)....................................................................14,9 +- 0,15
    Généralités
    Moteur quatre temps, quatre cylindres, monté transversalement au-dessus de l'essieu avant.  Culasse en alliage léger avec chambre en toit.  La distribution est assur&e ...

    Distribution
    La distribution est assurée par deux arbres à cames (déphaseur VTC monté sur l'ACT d'admission) en tête entraînée par une courroie de distribution ...

    D'autres materiaux:

    Reglage du volume sonore
    Réglage du volume Tournez le bouton A pour augmenter ou diminuer le volume sonore de l'autoradio. Nota Si vous disposez d'un téléphone de voiture muni d'une sortie de signal "mute" connectée à l'autoradio, l'autoradio se mettra automatiquement en silence "mute" en cas d'utilisation du téléphone. ...

    Categorie

       
    Manuel du conducteur Peugeot 406, revue technique automobile Peugeot 406