Peugeot 406

Manuel du conducteur

Revue technique automobile - Peugeot 406: Culasse

DW10

  •  Outils nécessaires (Fig.Mot.34) :

  1. palonnier (-).0102-D,
  2. Chaîne de levage (-).0102-M,
  3. clé d'entraînement de vilebrequin (-).0117-EZ,
  4. leviers de décollement de la culasse (-).0188-L,
  5. comparateur (-).1504,
  6. support de comparateur (-).0110-H,
  7. Pige de volant moteur (-).0188-Y,
  8. Douille pour vis de culasse (-).0185,
  9. Clé à tuyauter (-).1603-G,
  10. Clé à tuyauter (-).1603-F,
  11. Kit obturateurs (-).0188-T.

Dépose

Important : respecter les consignes de sécurité et de propreté concernant les moteurs HDI.

  •  Vidanger le circuit de refroidissement (voir le chapitre "Refroidissement").

  • Déposer le turbocompresseur.
  •  Déposer la courroie de distribution.
  •  Déposer les vis (1 et 2) (Fig.Mot.35).
  •  Reposer le support moteur D (serrer légèrement les vis).
  •  Débrancher le capteur (3) (Fig.Mot.36).

  • Écarter :
  •  faisceau électrique (4),
  •  le tuyau (5),
  •  le tuyau de dépression (6) de l'assistance de freinage.

Impératif : nettoyer les raccords carburant avant desserrage.

  •  Déposer :
  •  le support (7),
  •  le tuyau de retour carburant (8),
  •  le tuyau haute pression (9) à l'aide des outils [10 et 11].

Impératif : obturer les orifices à l'aide de l'outil [12].

  •  Déposer :
  •  le pignon d'arbre à cames (10),
  •  le couvre-culasse (11), dans l'ordre indiqué (Fig.Mot.36).
  •  Débrancher et écarter les faisceaux et canalisations de la culasse.
  •  Déposer l'ensemble filtre à air.
  •  Débrancher les connecteurs (12) (Fig.Mot.37).

  • Déposer :
  •  le support (13),
  •  les fixations (14) du guide-jauge.
  •  Desserrer les écrous (15).
  •  Déposer :
  •  les goujons (16) (utiliser un contreécrou),
  •  les vis (17).
  •  Écarter le collecteur de sortie d'eau (18).

Impératif : desserrer progressivement et en spirale les vis de culasse en commençant par l'extérieur.

  •  Déposer les vis de culasse à l'aide de l'outil [9].
  •  Basculer et décoller la culasse à l'aide des leviers [4].
  •  Déposer la culasse et son joint.

Repose

  •  Nettoyer les plans de joint avec le produit décapant homologué.

Nota : exclure les outils abrasifs ou tranchants.

Important : les plans de joint ne doivent comporter ni traces de chocs ni rayures.

  •  Nettoyer les filetages avec un taraud M12 X 150.
  •  Contrôler l'état :
  •  du plan de joint,
  •  des soupapes,
  •  des ressorts de soupapes et de leurs coupelles,
  •  de l'arbre à cames,
  •  des paliers d'arbre à cames,
  •  des différents taraudages,
  •  des poussoirs hydrauliques,
  •  des linguets.
  • Contrôler la planéité :
  •  déformation maximale admise = 0,05 mm.

Contrôle du dépassement des pistons (Fig.Mot.38)

  • Nettoyer les surfaces de contrôle.
  •  Contrôler le dépassement des soupapes par rapport au plan de joint de culasse en 4 Points de contrôle (C) :
  •  faire la moyenne des 4 valeurs relevées,
  •  A soupape d'échappement = 0,2 mm maximum,
  •  B soupape d'admission = 0,2 mm maximum.

Nota : - ces valeurs sont obtenues par rectification des sièges de soupapes,
- roder les soupapes (si nécessaire).

Vis de culasse

Contrôle

  •  Longueur sous tête (mm) :
  •  neuve ........................................131,5
  •  maxi ..........................................133,3

Joint de culasse (Fig.Mot.39)

  •  Dégager l'outil [7] de calage du vilebrequin.

Y = 10 mm.

Y = 10 mm.

  •  Nettoyer les surfaces de contrôle.
  •  Monter le comparateur [5] sur le support [6].
  •  Tourner le vilebrequin.
  •  Placer le touchaud du comparateur sur l'un des points de contrôle (point de contrôle : D).
  •  Continuer à tourner le vilebrequin jusqu'au PMH du piston.
  • Relever la valeur.
  •  Revenir d'un quart de tour en arrière.
  •  Ramener le piston à la valeur de PMH sans jamais la dépasser.
  •  Étalonner le comparateur à zéro.
  •  Déplacer l'ensemble comparateur / supports [5 et 6] sur la tablature du bloccylindres.
  •  Relever la valeur.
  •  Placer le touchaud du comparateur sur l'un des points de contrôle (point de contrôle : E).
  •  Étalonner le comparateur à zéro.
  •  Déplacer l'ensemble comparateur / supports [5 et 6] sur la tablature du bloccylindres.
  •  Relever la valeur.
  •  Faire la moyenne des 2 valeurs relevées.
  •  Procéder de la même façon pour les trois autres cylindres.

Nota : écart maximum entre 2 pistons = 0,07 mm.

Important : la valeur moyenne la plus élevée détermine l'épaisseur du joint.

Impératif : si la valeur lue ne correspond pas aux valeurs indiquées, rechercher l'origine du défaut (erreur de lecture, erreur de manipulation...).

  •  Choisir le joint de culasse.
  •  Nettoyer les plans de joint du boîtier de sortie d'eau.
  •  Tourner le vilebrequin avec l'outil [3].
  •  Piger le volant moteur à l'aide de la pige [7].
  •  Vérifier la présence des goupilles (G) (Fig.Mot.40).

  • Reposer un joint de culasse neuf (en respectant le sens du montage).
  •  S'assurer que l'arbre à cames est pigé.
  •  Reposer la culasse.
  •  Brosser le filetage des vis de culasse.
  •  Reposer les vis de culasse préalablement enduites de graisse MOLYKOTE G RAPID PLUS sur les filets et sous la tête
  •  Serrer les vis de culasse dans l'ordre indiqué à l'aide de l'outil [9] (Fig.Mot.41) :

  1. procéder vis par vis et dans l'ordre indiqué et serrer les vis à 2,0 daN.m,
  2.  procéder vis par vis et dans l'ordre indiqué et serrer les vis à 6,0 daN.m,
  3.  procéder vis par vis et dans l'ordre indiqué et effectuer un serrage angulaire à 220.

Nota : il n'est pas nécessaire de resserrer la culasse après mise en température du moteur.

  •  Reposer le collecteur de sortie d'eau (18) équipé d'un joint neuf (Fig.Mot.42).

  • Serrer :
  •  les goujons (16) à 2,5 daN.m + LOCTITE FREINFILET,
  •  les écrous (15) à 2,0 daN.m,
  •  les vis (17) à 2,0 daN.m.
  •  Brancher les connecteurs (12).
  •  Reposer le support (13).
  •  Reposer le couvre-culasse équipé d'un joint neuf.
  •  Approcher les vis et serrer progressivement et en spirale les vis du couvreculasse en commençant par l'intérieur à 1,0 daN.m (Fig.Mot.43).

Important : toute intervention sur les tuyaux

Important : toute intervention sur les tuyaux haute pression nécessite leur échange systématique.

  •  Reposer le tube d'alimentation haute pression, et serrer à la main les raccords.
  •  Serrer le tuyau à 2,0 daN.m à l'aide des outils [10 et 11].
  •  Accoupler et brider les faisceaux, raccords et câbles attenants à la culasse.
  •  Mettre en place le palonnier [1] équipé de ses chaînes [2] et le mettre en tension.
  •  Déposer le support moteur D.
  •  Reposer les vis (1 et 2) (Fig.Mot.44).

  • Serrer :
  •  la vis (2) à 4,5 daN.m + LOCTITE FRENETANCH,
  •  la vis (1) à 2,0 daN.m.
  •  Reposer :
  •  le pignon d'arbre à cames (10),
  •  le turbocompresseur.
  • La repose s'effectue dans l'ordre inverse de la repose.
  •  Remplir et purger le circuit de refroidissement.
  •  Effectuer l'essai routier suivant :
  •  engager le 3ème rapport, stabiliser le régime moteur à 1000 tr/mn,
  •  accélérer à fond (jusqu'à : 3500 tr/mn).
  •  Vérifier l'étanchéité des différents raccords.

    DW12

  •  Outils nécessaires (Fig.Mot.34) :
  1.  palonnier (-).0102-D,
  2.  Chaîne de levage (-).0102-M,
  3.  clé d'entraînement de vilebrequin (-).0117-EZ,
  4.  leviers de décollement de la culasse (-).0188-L,
  5.  comparateur (-).1504,
  6.  support de comparateur (-).0110-H,
  7. Pige de volant moteur (-).0188-X,
  8. Douille pour vis de culasse (-).0185,
  9. Clé à tuyauter (-).1603-G,
  10. Clé à tuyauter (-).1603-F,
  11.  Kit obturateurs (-).0188-T.

Dépose

Important : respecter les consignes de sécurité et de propreté concernant les moteurs HDI.

  •  Vidanger le circuit de refroidissement (voir le chapitre "Refroidissement").
  •  Déposer :
  •  le turbocompresseur,
  •  la courroie de distributionm
  •  les arbres à cames.
  •  Déposer les vis (1 et 2) (Fig.Mot.44).
  •  Reposer le support moteur D et serrer légèrement les vis.

Avec filtre à particules

  •  Mettre en place un bac de vidange sous le moteur.
  • Ouvrir la vis de purge (3) (Fig.Mot.45).

Impératif : nettoyer les raccords carburant

Impératif : nettoyer les raccords carburant avant desserrage.

  •  Débrancher et écarter les raccords (4, 5, 6, 7 et 8).

Impératif : obturer les orifices à l'aide de l'outil [12].

Suite

  •  Déposer :
  •  déposer les conduits d'air,
  •  le boîtier papillon.
  •  Déclipper et déposer le bocal de l'élément filtrant.
  •  Déposer :
  •  le support du bocal de l'élément filtrant,
  •  le conduit aérotherme de la vanne EGR.
  •  Débrancher et écarter les tuyaux du circuit de dépression.
  •  Débrancher les durits de refroidissement.
  •  Déposer :
  •  le tube recyclage des gaz d'échappement,
  •  l'ensemble EGR.
  •  Débrancher et écarter les faisceaux du boîtier d'entrée d'eau.
  •  Déposer le support (19) (Fig.Mot.46).

  • Débrancher et écarter les faisceaux et canalisations de la culasse.
  •  Déposer le tuyau haute pression et obturer les orifices.
  •  Débrancher les connecteurs du rail.

Impératif : desserrer progressivement et en spirale les vis de culasse en commençant par l'extérieur à l'aide de l'outil [9].

  •  Déposer les vis de culasse.
  •  Basculer et décoller la culasse à l'aide des leviers [4].
  •  Déposer la culasse et son joint.

Repose

  •  Nettoyer les plans de joint avec le produit décapant homologué.

Nota : exclure les outils abrasifs ou tranchants.

Important : les plans de joint ne doivent comporter ni traces de chocs ni rayures.

  •  Nettoyer les filetages avec un taraud M12 X 150.
  •  Contrôler l'état :
  •  du plan de joint,
  •  des soupapes,
  •  des ressorts de soupapes et de leurs coupelles,
  •  de l'arbre à cames,
  •  des paliers d'arbre à cames,
  •  des différents taraudages,
  •  des poussoirs hydrauliques ,
  •  des linguets.
  •  Contrôler la planéité :
  •  déformation maximale admise = 0,05 mm.

Contrôle du dépassement des pistons (Fig.Mot.38)

  •  Nettoyer les surfaces de contrôle.
  •  Contrôler le dépassement des soupapes par rapport au plan de joint de culasse en 4 Points de contrôle (C) :
  •  faire la moyenne des 4 valeurs relevées,
  •  A soupape d'échappement = 0,5 mm maximum,
  •  B soupape d'admission = 0,5 mm maximum.

Nota : - ces valeurs sont obtenues par rectification des sièges de soupapes,
- roder les soupapes (si nécessaire).

Vis de culasse

Contrôle

  •  Longueur sous tête (mm) :
  •  neuve ........................................131,5
  •  maxi............................................134,5

Nota : au delà de la cote maxi, remplacer les vis.

Joint de culasse (Fig.Mot.39)

  •  Dégager l'outil [7] de calage du vilebrequin.

Y = 10 mm.

  •  Nettoyer les surfaces de contrôle.
  •  Monter le comparateur [5] sur le support [6].
  •  Tourner le vilebrequin.
  •  Placer le touchaud du comparateur sur l'un des points de contrôle (point de contrôle : D).
  •  Continuer à tourner le vilebrequin jusqu'au PMH du piston.
  •  Relever la valeur.
  •  Revenir d'un quart de tour en arrière.
  •  Ramener le piston à la valeur de PMH sans jamais la dépasser.
  •  Étalonner le comparateur à zéro.
  •  Déplacer l'ensemble comparateur / supports [5 et 6] sur la tablature du bloccylindres.
  •  Relever la valeur.
  •  Placer le touchaud du comparateur sur l'un des points de contrôle (point de contrôle : E).
  •  Étalonner le comparateur à zéro.
  •  Déplacer l'ensemble comparateur/supports [5 et 6] sur la tablature du bloccylindres.
  •  Relever la valeur.
  •  Faire la moyenne des 2 valeurs relevées.
  •  Procéder de la même façon pour les trois autres cylindres.

Nota : écart maximum entre 2 pistons = 0,07 mm.

Important : la valeur moyenne la plus élevée détermine l'épaisseur du joint.

Impératif : si la valeur lue ne correspond pas aux valeurs indiquées, rechercher l'origine du défaut (erreur de lecture, erreur de manipulation...).

  •  Choisir le joint de culasse.
  •  Nettoyer les plans de joint du boîtier de sortie d'eau.
  •  Tourner le vilebrequin avec l'outil [3].
  •  Piger le volant moteur à l'aide de la pige [7].
  •  Vérifier la présence des goupilles (G) (Fig.Mot.40).
  •  Reposer un joint de culasse neuf (En respectant le sens du montage).
  •  S'assurer que l'arbre à cames est pigé.
  •  Reposer la culasse.
  •  Brosser le filetage des vis de culasse.
  •  Reposer les vis de culasse préalablement enduites de graisse MOLYKOTE G RAPID PLUS sur les filets et sous la tête.
  •  Serrer les vis de culasse dans l'ordre indiqué à l'aide de l'outil [9] (Fig.Mot.41) :
  1. procéder vis par vis et dans l'ordre indiqué et serrer les vis à 2,0 daN.m,
  2. procéder vis par vis et dans l'ordre indiqué et serrer les vis à 6,0 daN.m,
  3. procéder vis par vis et dans l'ordre indiqué et effectuer un serrage angulaire à 220.

Nota : il n'est pas nécessaire de resserrer la culasse après mise en température du moteur.

Important : toute intervention sur les tuyaux haute pression nécessite leur échange systématique.

  •  Reposer le tube d'alimentation haute pression.
  •  Serrer à la main les raccords.
  •  Maintenir le raccord sur pompe en à l'aide d'une clé plate.
  •  Serrer le tuyau :
  •  raccord (côté rail haute pression) :
  •  préserrage : 2,4 daN.m,
  •  serrage : 2,6 daN.m.
  •  raccord (côté pompe haute pression) :
  •  préserrage : 0,8 daN.m,
  •  serrage : 2,6 daN.m.
  •  Accoupler et brider les faisceaux, raccords et câbles attenants à la culasse.
  •  Mettre en place le palonnier [1] équipé de ses chaînes [2] et le mettre en tension.
  •  Déposer le support moteur D.
  •  Reposer les vis (1 et 2) (Fig.Mot.44).
  •  Serrer :
  •  la vis (2) à 4,5 daN.m + LOCTITE FRENETANCH,
  •  la vis (1) à 2,0 daN.m.
  • Reposer :
  •  les arbres à cames,
  •  le turbocompresseur.
  •  Rebrancher les tuyaux du circuit de dépression.
  •  La repose s'effectue dans l'ordre inverse de la repose.
  •  Remplir et purger le circuit de refroidissement.
  •  Effectuer l'essai routier suivant :
  •  engager le 3ème rapport, stabiliser le régime moteur à 1000 tr/mn,
  •  accélérer à fond (jusqu'à : 3500 tr/mn).
  •  Vérifier l'étanchéité des différents raccords.

Lubrification

  •  Outils nécessaires (Fig.Mot.47) : coffret pour contrôle pressions et dépressions (-).1503-ZZ :

  1. manomètre,
  2. flexible,
  3. raccord (-).1503-H.

Pression d'huile

Contrôle

Nota : le contrôle de la pression d'huile s'effectue moteur chaud, après vérification du niveau d'huile.

  •  Déposer l'écran sous le groupe motopropulseur, (suivant équipement).
  •  Mettre en place un bac de vidange sous le moteur.
  •  Poser l'outil [3] en lieu et place du filtre à huile (Fig.Mot.48).

  • Poser l'ensemble des outils [1 et 2] sur l'outil [3].
  •  Mettre le moteur en marche.
  •  Relever les pressions :
  •  Pression d'huile (bar) à 80C :
  •  à 1000 tr/mn ..................................2,0
  •  à 2000 tr/mn ..................................4,0
  •  Déposer l'outillage dans l'ordre inverse de la pose.
  •  Reposer :
  •  un filtre à huile neuf,
  •  l'écran sous le groupe motopropulseur, (suivant équipement).
  •  Effectuer le niveau d'huile moteur.

Refroidissement

Vidange

  •  Déposer le bouchon de la boîte de dégazage.
  •  Desserrer la vis de vidange du radiateur.

Nota : mettre en place un tuyau sur la sortie pour permettre de vidanger proprement le circuit.

  •  Ouvrir les vis de purge (2) (Fig.Mot.49).

  • Vidanger le moteur en déposant le bouchon (3) (Fig.Mot.50).

Remplissage et purge

Remplissage et purge

 Outil nécessaire (Fig.Mot.51

  1. cylindre de charge (-).0173/2.

Nota : - avant toute opération de remplissage, rincer le circuit de refroidissement à l'eau claire,
- contrôler l'étanchéité du circuit de refroidissement.

  •  Monter sur l'orifice de remplissage le cylindre de charge [1].
  •  Ouvrir toutes les vis de purge.
  •  Remplir lentement le circuit avec du liquide de refroidissement.
  •  Fermer les vis de purge dans l'ordre d'écoulement du liquide sans bulles.
  •  Le cylindre de charge doit être rempli au repère 1 litre(s) pour une purge correcte de l'aérotheme.
  •  Démarrer le moteur.
  •  Maintenir le régime de 1500 à 2000 tr/mn jusqu'à la fin du deuxième cycle de refroidissement (enclenchement puis arrêt du ou des motoventilateurs) en maintenant le cylindre de charge rempli au repère 1 litre.
  •  Arrêter le moteur.
  •  Déposer le cylindre de charge [1].
  •  Serrer immédiatement le bouchon sur la boîte de dégazage.
  •  Compléter éventuellement le niveau jusqu'au repère maxi (moteur froid).

Injection

Important : l'adjonction de produits additivés tels que nettoyant circuit carburant / remétallisant, est interdite.

Consignes de sécurité

  •  Compte tenu des pressions très élevées (1350 bars) pouvant régner dans le circuit carburant, respecter les consignes suivantes :
  •  interdiction de fumer à proximité immédiate du circuit haute pression lors d'intervention( s),
  •  éviter de travailler à proximité de flammes ou étincelles,
  •  pas d'intervention moteur tournant sur le circuit haute pression carburant,
  •  après arrêt du moteur, attendre 30 secondes avant toute intervention.

Nota : le temps d'attente est nécessaire au retour à la pression atmosphérique du circuit haute pression carburant.

  •  Moteur tournant :
  •  se tenir toujours hors de portée d'un éventuel jet de carburant pouvant occasionner des blessures sérieuses,
  •  ne pas approcher les mains près d'un lieu de fuite sur le circuit haute pression carburant.

Opérations préliminaires

Important : avant d'intervenir sur le système, il peut être nécessaire d'effectuer le nettoyage du circuit sensible.

  •  Éléments du circuit sensible :
  •  filtre à carburant,
  •  pompe haute pression carburant,
  •  rampe d'alimentation (rail),
  •  canalisations haute pression carburant,
  •  porte-injecteurs.

Impératif : consignes de propreté : l'opérateur doit porter une tenue vestimentaire propre,

  •  obturer immédiatement après démontage les raccords du circuit haute pression avec des bouchons pour éviter l'entrée d'impuretés dans le circuit haute pression,
  •  couples de sécurité : respecter toujours les couples de serrage du circuit haute pression (tuyaux, brides porte-injecteurs), avec une clé dynamométrique périodiquement contrôlée.

Remplacement de pièces

Opération à effectuer

Nota : avant toute intervention sur le moteur, effectuer une lecture des mémoires du calculateur d'injection.

Opérations interdites

  •  Ne pas dissocier la pompe haute pression carburant (4) des éléments suivants (Fig.Mot.52) :

  • désactivateur du 3ème piston de pompe haute pression carburant (2),
  •  bague d'étanchéité (1),
  •  raccord (3) de sortie haute pression (dysfonctionnement).
  •  Ne pas dissocier les raccords (5) de la rampe d'alimentation (6) (dysfonctionnement) (Fig.Mot.53).

  • Ne pas dissocier le porte-injecteur diesel (8) des éléments suivants (Fig.Mot.54) :

  • injecteur (7),
  •  élément électromagnétique (10) (destruction).
  •  Ne pas manoeuvrer l'écrou (9) (dysfonctionnement).
  •  Ne pas dissocier le raccord (11) d'un injecteur.

Nota : il est INTERDIT de nettoyer la calamine sur le nez de l'injecteur diesel ainsi que d'effectuer un nettoyage au gazole ou aux ultrasons ; tous les travaux sur les canalisations haute pression exigent le remplacement systématique de celles-ci.

  •  Lors de l'échange d'un calculateur injection, il est nécessaire d'effectuer un apprentissage du système antidémarrage.
  •  Pour effectuer l'opération, les conditions suivantes sont nécessaires :
  •  posséder le code d'accès du module analogique (inscrit sur carte confidentielle client),
  •  posséder un calculateur d'injection neuf et un outil de diagnostic,
  •  effectuer un apprentissage du calculateur moteur (apprentissage calculateur moteur),
  •  si nécessaire : effectuer un téléchargement du calculateur d'injection.

Téléchargement du calculateur

  •  L'actualisation du logiciel du calculateur s'effectue par téléchargement à l'aide du DIAG 2000.
  •  Cette opération s'effectue au moyen des outils de diagnostic.

Remplacement du calculateur

Nota : l'échange du calculateur d'injection entre deux véhicules se traduit par l'impossibilité de démarrer le véhicule.

Impératif : toute intervention sur les tuyaux haute pression nécessite leur échange systématique.

Injecteurs

DW10

  •  Outils nécessaires :
  1. Clé à tuyauter (-).1603-F (4220-TD),
  2. Clé à tuyauter (-).1603-G (4220-TC),
  3. Kit obturateurs (-).0188-T.

Identification

Nota : 2 classes d'injecteurs.

  •  Les porte-injecteurs sont repérés par un gravage ou un repère peinture situé sur la partie supérieure du bobinage vers l'orifice de retour de gazole (Fig.Mot.55) :

  • repère numérique : 1 = repère(s) de
  • peinture : bleu = injecteur de classe 1,
  •  repère numérique : 2 = repère(s) de peinture : vert = injecteur de classe 2.
  •  Marquage d'identification comprenant :
  1.  identification : fournisseur(s)
  2. numéro d'identification PSA
  3. identification des classes.

Impératif : lors de l'échange d'un porteinjecteur, commander un élément de même classe, le moteur doit être équipé de 4 porte-injecteurs de la même classe.

Dépose

  •  Déposer le cache-style.
  •  Débrancher (Fig.Mot.56) :

  • la batterie,
  •  les capteurs (1 et 2),
  •  les connecteurs (6).

Écarter :

  •  le tuyau (7) de réaspiration des vapeurs d'huile,
  •  le faisceau (3)
  •  Dépose :
  •  la durit de retour gazole (4),
  •  obturer les orifices (à l'aide de l'outil [3]),
  •  le support (5).

Impératif : nettoyer les raccords avant le desserrage.

  •  Appliquer un contre-couple en (a) (Fig.Mot.57).

  • Desserrer les raccords.
  •  Appliquer un contre-couple en (b) (Fig.Mot.58).

  • Desserrer les raccords sur la rampe d'injection directe haute pression carburant.
  •  Déposer les 4 tuyaux haute pression.

Impératif : obturer les orifices.

Impératif : ne pas intervenir sur l'écrou (c).

  •  Déposer (Fig.Mot.59) :

  • les écrous (8),
  •  les rondelles (9),
  •  les brides d'injecteurs (10), les injecteurs (12),
  •  les bagues d'étanchéité (13),
  •  les joints cuivre (14),
  •  les grains d'appui (11).

Nota : en cas d'impossibilité de déposer l'injecteur, déposer le goujon (15) en utilisant un contre-écrou, puis, à l'aide d'une clé plate, manoeuvrer l'injecteur en (d).

Impératif : obturer les puits d'injecteurs diesel, obturer les orifices.

Repose

Impératif : remplacer le(les) tuyau(x) haute pression injection diesel déposé(s).

Nota : lors de la dépose des écrous (8), il se peut que les goujons (15) se dévissent avec l'écrou ; dans ce cas, à la repose, respecter scrupuleusement le sens des goujons.

  •  Reposer les goujons (15) (si déposés) dans la culasse et les serrer à 0,75 daN.m.

Important : - au remontage, respecter le sens de courbure de la bride (10).
- respecter le sens de montage des rondelles (9).

  •  Déposer les obturateurs des puits d'injecteurs diesel.
  •  Reposer (Fig.Mot.59) :
  •  les grains d'appui (11),
  •  les joints cuivre neufs (14),
  •  les bagues d'étanchéité neuves (13),
  •  les injecteurs (12), les brides d'injecteurs (10),
  •  les rondelles (9),
  •  les écrous neufs (8).
  •  Épingler les tuyaux haute pression sur les injecteurs et la rampe.
  •  Serrer les écrous (8) à 3,0 daN.m.
  •  Appliquer un contre-couple en (a) et serrer les 4 tuyaux haute pression au couple de 2,0 daN.m.
  •  Appliquer un contre-couple en (b) et serrer les tuyaux haute pression au couple de 2,0 daN.m.
  •  Reposer :
  •  le support (5),
  •  la durit (4).
  •  Remettre en place :
  •  le faisceau (3),
  •  la durit (7).
  •  Rebrancher :
  •  les connecteurs (6),
  •  la batterie.
  •  La repose s'effectue dans l'ordre inverse de la dépose.
  •  Faire un essai sur route :
  •  engager le 3ème rapport, stabiliser le régime moteur à 1000 tr/mn,
  •  accélérer à fond (jusqu'à 3500 tr/mn).
  •  Vérifier l'étanchéité des différents raccords.

    DW10ATED et DW12

  •  Outils nécessaires (Fig.Mot.60) :

  1. Clé à tuyauter (-).1603-F,
  2. Clé à tuyauter (-).1603-G,
  3. Kit obturateurs (-).0188-T,
  4. Bagues d'extraction d'injecteurs.

Dépose

Dépose

  •  Déposer les cache-style.
  •  Débrancher (Fig.Mot.61) :
  •  la batterie,
  •  les connecteurs (1),
  •  le capteur (2).
  • Déposer :
  •  les conduits d'air (3),
  •  le boîtier papillon (4).
  •  Vidanger le bocal (5).
  •  Déposer le guide-jauge (6).
  •  Désaccoupler les tubes (7, 8, 9, 10 et 11) et les obturer.
  •  Écarter les tubes (7, 8, 9, 10 et 11).
  •  Déposer le bocal (5) et son support.
  •  Écarter :
  •  le tuyau (12) de réaspiration des vapeurs d'huile,
  •  le faisceau (13).
  •  Déposer la durit de retour gazole (14) et obturer les orifices.
  •  Appliquer un contre-couple et desserrer :
  •  les raccords sur les injecteurs diesel,
  •  les raccords sur la rampe d'injection directe haute pression carburant.
  •  Déposer les tubes d'alimentation haute pression.

Impératif : - obturer les orifices,
- ne pas intervenir sur l'écrou (b) (Fig.Mot.62).

  • Déposer :
  •  les écrous (15),
  •  les injecteurs (16),
  •  les bagues d'étanchéité (17),
  •  les joints cuivre (18

Nota : en cas d'impossibilité de déposer l'injecteur, utiliser l'outil [5] (Fig.Mot.63).

  • Mettre en place les outils [5] sur les écrous (15).
  •  Positionner les outils [5] en les faisant pivoter sur les écrous (15).

Nota : desserrer progressivement et alternative ment les écrous (15).

Impératif : obturer les puits d'injecteurs diesel.

Repose

Impératif : remplacer le(s) tuyau(x) haute pression injection diesel déposé(s).

  •  Reposer les vis colonnettes (19) (si déposées) dans la culasse (couple de serrage : 1,0 daN.m).
  •  Déposer les obturateurs des puits d'injecteurs diesel.
  •  Reposer :
  •  les joints cuivre neufs (18),
  •  les bagues d'étanchéité neuves (17),
  •  les injecteurs (16),
  •  les écrous (15).
  •  Épingler les tuyaux haute pression sur les injecteurs et la rampe et serrer les écrous (15) à 0,3 daN.m + 45 .
  •  Appliquer un contre-couple et serrer les 4 tuyaux haute pression au couple de 2,25 daN.m.
  •  La repose s'effectue dans l'ordre inverse de la dépose.
  •  Effectuer une purge du bocal (5).
  •  Rebrancher la batterie.
  •  La repose s'effectue dans l'ordre inverse de la dépose.
  •  Faire un essai sur route :
  • engager le 3ème rapport, stabiliser le régime moteur à 1000 tr/mn,
  •  accélérer à fond (jusqu'à 3500 tr/mn).
  •  Vérifier l'étanchéité des différents raccords.

Pompe haute pression

  •  Outils nécessaires (Fig.Mot.64) :

  1. palonnier (-).0102-D,
  2. Chaîne de levage (-).0102-M,
  3. Pige d'immobilisation poulie (-).0188-V,
  4.  Ensemble pour décollement de pignon de pompe haute pression (-).0188-R,
  5. Clé à tuyauter (-).1603-G ( 4220-TD),
  6. Kit obturateurs (-).0188-T.

Dépose

  •  Déposer la courroie de distribution.
  •  Reposer le support moteur supérieur et serrer légèrement les vis.
  •  Débrancher et écarter le faisceau électrique.
  •  Écarter le support faisceau (1).
  •  Débrancher les connecteurs.
  •  Vidanger et écarter le bocal (2) de l'élément filtrant.

Nota : obturer les orifices.

  •  Déposer le support (3) du bocal de l'élément filtrant .
  •  Desserrer l'écrou (4) à l'aide de l'outil [3] (Fig.Mot.65).

  • Déposer la poulie d'entraînement pompe haute pression (5) à l'aide de l'outil [4].

Impératif : nettoyer les raccords de carburant avant desserrage.

  •  Écarter les tuyaux (10 et 11) (Fig.Mot.66)

  • Obturer les orifices à l'aide de l'outil [6].
  •  Déposer :
  •  canalisation haute pression (6),
  •  les vis (7).
  •  Desserrer la vis (13).
  •  Basculer le support (14).
  •  Déposer les fixations (12).
  •  Déposer la pompe haute pression carburant.

Repose

Impératif : remplacer systématiquement le tuyau (6) haute pression.

  •  La repose s'effectue dans l'ordre inverse de la dépose.
  •  Serrer :
  •  les fixations (12) à 2,25 daN.m,
  •  les vis (7 et 13) à 2,25 daN.m,
  •  serrer à la main les raccords (A),
  •  l'écrou (4) à 5,0 daN.m.
  •  Reposer la courroie de distribution.
  •  Reposer le tube d'alimentation haute pression et serrer à la main les raccords.
  •  Serrer le tuyau (6) à 2,25 daN.m.
  •  Faire un essai sur route :
  •  engager le 3ème rapport, stabiliser le régime moteur à 1000 tr/mn,
  •  accélérer à fond (jusqu'à 3500 tr/mn)
  •  S'assurer de la bonne étanchéité des différents raccords.

Filtres à particules

Impératif : le remplacement du filtre à particules est une opération nécessitant la dépose préalable de l'ensemble catalyseur/ filtre à particules.

Important : le respect des spécifications décrites dans les gammes est impératif.

Conditionnement

Impératif : - ne pas jeter le conditionnement du filtre à particules fourni par la direction des pièces de rechange,
- utiliser ce conditionnement pour renvoyer la pièce remplacée.

  •  Mettre les bouchons et occulteur récupérés sur le filtre à particules neuf aux extrémités et orifices.
  •  Mettre le filtre à particules dans le sac récupéré.
  •  Mettre le tout dans l'emballage d'origine.
  •  Retourner la pièce au centre de reconditionnement.

Dépose

  •  Déposer :
  •  les connecteurs de la sonde de température,
  •  le cache sous moteur,

  • le collier du flexible d'échappement,
  •  les tuyaux (3) (Fig.Mot.67).
  •  Vérifier la présence du repère blanc B sur le tuyau (si absent, le repérer).
  •  Déposer les sondes.

Nota : ne pas détériorer la partie (C) des sondes lors de la dépose (Fig.Mot.68).

Déposer le collier et l'ensemble catalyseur

Déposer le collier et l'ensemble catalyseur et filtre à particules, par le bas.

Nota : faire attention de ne pas blesser le flexible d'échappement, celui-ci ne supporte pas les contraintes en traction, en torsion et en flexion.

  •  Desserrer (Fig.Mot.69) :

  • raccord (6) à l'aide d'une clé à tuyauter,
  •  les vis de fixation (7) du tuyau.
  •  Déposer le tuyau.
  •  Déposer (Fig.Mot.70) :

  • les 4 écrous (8),
  •  le filtre à particules (FAP),
  •  le joint (9).

Repose

Impératif : nettoyer les surfaces d'appui du joint, remplacer systématiquement les colliers et le joint (9).

Important : lors de la repose du joint (9), vérifier le positionnement du filtre à particules par rapport au catalyseur, en alignant la fixation du tuyau de prise de pression avale.

  • Mettre en place vis et écrous (8) sans les serrer (Fig.Mot.71).
  •  Aligner la bride du filtre à particules avec celle du catalyseur.
  •  Serrer :
  •  les vis (8) (dans l'ordre indiqué de 1 à 4) à 3,5 daN.m,
  •  les sondes de température (4),
  •  le raccord (6) à l'aide d'une clé à tuyauter,
  •  les colliers à 2,5 daN.m.

Important : ne pas inverser les tuyaux de prise de pression ; le repère (B) anneau de peinture blanche correspond à la prise de pression aval du filtre à particules.

  •  La repose s'effectue dans l'ordre inverse de la dépose.
  •  Effectuer un remplissage du réservoir.

Injecteur additif

  •  Outils nécessaires (Fig.Mot.72) :

  • bouchon pour encliquetable diamètre 10 mm : [1],
  •  encliquetable diamètre 8mm : [2],
  •  bouchon pour encliquetable diamètre 8 mm : [3],
  •  clé de dépose bague d'injecteur (-) .

    1606 : [4].

Dépose

Impératif : avant d'intervenir, s'équiper de gants et de lunettes.

  •  Mettre le véhicule sur pont élévateur.
  •  Déposer le réservoir à carburant.
  •  Débrancher (Fig.Mot.73) :

  • le connecteur (1),
  •  les tuyaux (2) et (3).

Impératif : mettre en place immédiatement les bouchons sur les raccords (2 et 3) pour éviter la pollution du circuit d'additif.

  •  Déposer la bague (4) à l'aide de l'outil [4] (Fig.Mot.74).
  •  Déposer l'injecteur (5) et le joint (6) (Fig.Mot.75).

Repose

Repose

Impératif : remplacer systématiquement le joint (6).

  •  La repose s'effectue dans l'ordre inverse de la dépose.
  •  Serrer la bague (4) à 3,5 daN.m.

Réservoir d'additif

  •  Outils nécessaires :
  •  bouchon pour encliquetable diamètre 10 mm : [1],
  •  encliquetable diamètre 8mm : [2],
  •  bouchon pour encliquetable diamètre 8 mm : [3].

Dépose

  •  Mettre le véhicule sur pont élévateur.
  •  Débrancher (Fig.Mot.76) :

  • le tuyau de mise à l'air libre (1),
  •  les tuyaux (2) et (3).

Impératif : mettre en place immédiatement les bouchons sur les raccords (1, 2 et 3) pour éviter la pollution du circuit d'additif.

  •  Débrancher le connecteur (4).
  •  Déposer (Fig.Mot.77) :
  •  la bride (5),
  •  l'écran thermique et l'agrafe.
  •  Incliner légèrement le réservoir pour dégager les ergots.

Repose

Repose

  •  La repose s'effectue dans l'ordre inverse de la dépose.

Remplissage du réservoir d'additif

Précautions à prendre

Impératif : avant d'intervenir, s'équiper de gants et de lunettes.

Elimination - recyclage

  •  Les emballages vides ainsi que les tuyauteries du kit (qui sont des déchets industriels spéciaux) seront stockés dans le conteneur des emballages souillés.
  •  Les bidons entamés (qui ne devront jamais être réutilisés) ainsi que les bidons de trop plein seront soigneusement refermés et stockés dans un conteneur spécifique en attente de leur enlèvement par un prestataire assurant l'élimination / valorisation.

Impératif : le kit de remplissage, les bidons entamés et les bidons vides ne devront en aucun cas être réutilisés.

Descriptif du kit de remplissage

  •  1 Bidon de 1 litre(s) de produit.
  •  1 Bidon vide de 1 litre(s) pour trop-plein.
  •  1 Canalisation de remplissage avec bouchon et raccord encliquetable.
  •  1 Tuyau de trop plein.
  •  1 Nécessaire de suspension du bidon de produit.

Remplissage

  •  Mettre le véhicule sur pont élévateur.
  •  Débrancher l'encliquetable de la mise à l'air libre du réservoir d'additif.
  •  Déposer le bouchon de trop plein du réservoir d'additif.
  • Brancher le raccord encliquetable femelle du récipient sur l'encliquetable du circuit de la mise à l'air libre du réservoir d'additif.
  •  Brancher le tuyau du récipient de récupération sur le trop plein du réservoir d'additif.
  •  Suspendre le récipient d'additif à un niveau supérieur à celui du réservoir d'additif.
  •  Percer le récipient d'additif en (A) (matérialisé par un triangle sur le récipient) (Fig.Mot.78).
  •  Lorsque tout le liquide s'est écoulé, débrancher l'encliquetable.

  • Recommencer l'opération de remplissage jusqu'à ce que le liquide s'écoule par le trop plein du réservoir d'additif.

Nota : la capacité maxi du réservoir d'additif est de 5 litres, l'opération de remplissage se fera avec 5 récipients maxi.

Impératif : tout récipient entamé devra être recyclé au même titre que les raccords ayant servi à l'opération de remplissage (en fonction de la réglementation en vigueur dans le pays concerné).

  •  Reposer le bouchon de trop plein du réservoir d'additif.
  •  Rebrancher l'encliquetable de la mise à l'air libre du réservoir d'additif.

Réinitialisation calculateur

  •  Outil nécessaire :
  •  outil de diagnostic DIAG 2000.
  •  Remettre à zéro la quantité totale additif dans le calculateur contrôle moteur multifonctions CMM à l'aide de l'outil DIAG 2000 selon la procédure suivante :
  •  consultation et diagnostic par véhicule,
  •  choix du véhicule,
  •  saisie du N de DAM,
  •  diagnostic,
  •  test par calculateur,
  •  DIESEL,
  •  4HX BOSCH EDC15C2,
  •  intervention après-vente (filtre à particules / calculateur d'additivation),
  •  calculateur additif gazole,
  •  mise à zéro du paramètre Quantité totale additif.
  •  Simuler un remplissage du réservoir carburant afin d'éteindre le voyant Filtre à Particules :
  •  ouverture du bouchon de réservoir,
  •  ajout d'un litre de gazole,
  •  fermeture du bouchon de réservoir.
  •  Vérifier l'état du filtre à particules en mesures paramètres, au même niveau que Intervention après-vente (filtre à particules/calculateur additivation grâce aux paramètres Etat Filtre à Particules et Différence Pression Entrée / Sortie FAP :
  •  si le filtre à particules est régénéré : correct,
  •  sinon : contrôle étanchéité ligne échappement et capteur.

Réservoir à carburant

  •  Vidanger le réservoir.

Nota : utiliser une station de vidange carburant, numéro(s) d'agrément 991467; 991468; 991469.

Impératif : cette opération doit se faire contact coupé pour ne pas perturber le fonctionnement de la jauge.

  •  Mettre en place le tuyau d'aspiration dans la goulotte de remplissage.
  •  Lever légèrement le véhicule à l'arrière gauche.
  •  Déposer l'échappement complet.

Impératif : déposer la ligne d'échappement pour éviter de détruire le flexible; celui-ci ne supporte pas les contraintes en torsion, traction ni flexion provoquées par la dépose de l'un des supports du groupe motopropulseur.

  •  Déposer l'écran thermique.
  •  Déconnecter le câble de frein de parking.
  •  Déposer le réservoir d'additif.
  •  Débrancher les tuyaux (5) sous caisse (Fig.Mot.79).

  • Déposer les deux demi-berceaux.
  •  Baisser le réservoir à l'aide d'un élévateur d'organe.
  •  Débrancher le connecteur.
  •  Déposer le réservoir.

Repose

  •  La repose s'effectue dans l'ordre inverse de la dépose.
  •  Remplissage du réservoir :
  •  utiliser la station [1] dans le sens normal de remplissage,
  •  si le carburant prélevé lors de la vidange n'est pas réutilisable (présence d'eau ou impuretés) procéder de la manière suivante :
  •  mettre en place le bouchon,
  •  mettre le contact pendant 5 secondes (minimum),
  •  couper le contact,
  •  déposer le bouchon,
  •  mettre le carburant.

Nota : cette opération permet au calculateur d'additif d'injecter la quantité d'additif correspondant à la quantité de gazole ajoutée.

Suralimentation

Turbocompresseur

Moteur DW10

  • Outil nécessaire (Fig.Mot.80) : [1] Outil de déclippage des biellettes (-).

    0317-AC.

Dépose

  •  Déposer les écrans sous groupe motopropulseur.

Impératif : déposer la ligne d'échappement pour éviter de détruire le flexible; celui-ci ne supporte pas les contraintes en torsion, traction ni flexion provoquées par la dépose de l'un des supports du groupe motopropulseur.

  •  Déposer le conduit de suralimentation.
  •  Déposer :
  •  la biellette anticouple,
  •  la vis de fixation conduit de suralimentation.
  •  Desserrer le collier et écarter les tuyaux de direction assistée.
  •  Désaccoupler les biellettes de commande de boîte de vitesses à l'aide de l'outil [1].
  •  Écarter les biellettes de commande de boîte de vitesses.
  •  Déposer :
  •  le cache-style,
  •  l'ensemble filtre à air.
  •  Écarter l'ensemble électrovanne EGR.
  •  Déposer la vis et écarter le conduit d'admission.
  •  Déposer le conduit d'air(Par le dessus du véhicule).
  •  Déposer le conduit d'air(Par le dessous du véhicule).

Nota : obturer les orifices d'entrée et de sortie du turbocompresseur.

  •  Déposer les supports (13 et 14) (Fig.Mot.81).

  • Écarter les raccords d'huile (15 et 16).
  •  Débrancher le tuyau (17).
  •  Desserrer les écrous (18).
  •  Déposer : Les écrous (19).
Mise au point moteur
Jeu aux soupapes  Le jeu aux soupapes étant réglé par des poussoirs hydrauliques, il n y a pas lieu de contrôler ni de régler ce jeu qui est maintenu e ...

Graissage entretien
Peugeot 406 essence et diesel ROUES ET PNEUS Roue de secours à usage temporaire* (suivant modèle) limitée à 80 km/h, pression = 4,2 bar. Respecter les dimensions, ...

D'autres materiaux:

Les révisions peugeot
Votre véhicule bénéficie d'un entretien espacé.  Pour les moteurs Essence : tous les 30 000 km ou tous les deux ans.  Pour les moteurs Diesel à injection directe : tous les 20 000 km ou tous les deux ans. L'espacement des révisions nécessite de contrôler régulièrement le niveau d'huile moteur : l'appoin ...

Categorie

   
Manuel du conducteur Peugeot 406, revue technique automobile Peugeot 406