Peugeot 406

Manuel du conducteur

Revue technique automobile - Peugeot 406: Méthodes de réparation

Dépose - repose du groupe motopropulseur

DÉPOSE

  •  Le groupe motopropulseur se dépose par le dessus du véhicule.
  •  Vidanger :
  •  le circuit de refroidissement,
  •  la boîte de vitesses,
  •  le moteur (si nécessaire)
  •  Déposer :
  •  le filtre à air et son support,
  •  la batterie et son bac,
  •  le radiateur
  •  débrancher, débrider et écarter les raccords et câbles attenant au groupe motopropulseur.
  •  Sur moteur XUD9, débrancher le câble d'embrayage.
  •  Sur moteur XUD11, déposer :
  •  la commande d'embrayage hydraulique,
  •  les câbles de commande de boîte de vitesses.
  • Mettre en place l'outil (6) (réf. 0216.F2) (fig. Mot. 1).

  • Déposer :
  •  la boîte à boîtiers calculateurs,
  •  le support du connecteur,
  •  la courroie d'entraînement d'accessoires.
  •  Sans débrancher les canalisations, écarter et brider la pompe de direction assistée.
  •  Déposer l'alternateur et son support.
  •  Véhicule avec réfrigération : sans débrancher les canalisations, écarter et brider le compresseur.
  •  Désaccoupler le tuyau d'échappement du turbocompresseur.
  •  Déposer les transmissions.
  •  Déposer la bielle anticouple du support moteur inférieur.

Moteur XUD9

  •  Mettre en place le palonnier (1) (réf. : 0 1 0 2 D) équipé de ses crochets (3) (réf. : 0102J et 0102G) et le mettre en tension (fig. Mot. 2).

  • Déposer les biellettes de commande de boîte de vitesses.

Moteur XUD11

  •  Mettre en place le palonnier (1) (réf.

    0102D) équipé de ses chaînes (2) (réf.

    0102M) et le mettre en tension (fig. Mot.

    2).

  •  Déposer :
  •  l'écrou,
  •  et le support boîte de vitesses.
  •  Déposer le support moteur droit.
  •  Déposer le groupe motopropulseur par le dessus du véhicule.

REPOSE

  •  Procéder dans l'ordre inverse des opérations de dépose.
  •  Remplacer les joints à lèvres de sortie de pont, à l'aide des tampons (réf.

    0332A et 0332B), après avoir garni de graisse l'intervalle entre les lèvres.

  •  Mettre en place le groupe motopropulseur.
  •  Appliquer légèrement en (A), de la graisse Pcas Spagraph (fig. Mot. 3).
  •  Reposer le support boîte de vitesse (12)
  •  Serrer (daN.m) (fig. Mot. 3) :
  •  les vis (14) ...................................... 3
  •  les vis (15) ...................................... 3
  •  l'écrou (11) ................................... 6,5

  • Serrer (daN.m) (fig. Mot. 4) :
  •  les écrous (17) ............................ 6,5
  •  les écrous (16) ............................ 4,5

  • Déposer le palonnier (1) et ses crochets (2) et (3) (fig. Mot. 2).
  • Reposer :
  •  les transmissions,
  •  la biellette anticouple du support moteur inférieur.
  •  Serrer :
  •  alternativement, la fixation roulement de palier de transmission à 1 daN.m.
  •  la fixation biellette anticouple sur support inférieur moteur à 5 daN.m.
  •  la fixation biellette anticouple sur berceau moteur à 8,5 daN.m.
  •  Accoupler :
  •  le tuyau d'échappement au turbocompresseur, serrage à 1 daN.m.
  •  les biellettes de commande de boîte de vitesses.
  •  Procéder dans l'ordre inverse des opérations de dépose.

Véhicule avec réfrigération

  •  Reposer le compresseur en respectant les empilage des pièces ci-dessus (fig.

    Mot. 5)

  • Serrer les fixations au couple en commençant par les deux fixations côté poulie à 4,5 daN.m.
  •  Reposer l'alternateur et son support
  •  Reposer la pompe de direction assistée.
  •  Reposer :
  •  le radiateur,
  •  la boîte à boîtiers calculateurs,
  •  la batterie et son bac
  •  le filtre à air et son support.
  •  Effectuer le remplissage d'huile :
  •  de la boîte de vitesses,
  •  du moteur (si nécessaire),
  •  remplir et purger le circuit de refroidissement.

Mise au point du moteur

Jeu aux soupapes

CONTRÔLE

  •  Le contrôle se fait à froid
  •  Déposer le couvre-culasse, la pompe à vide.
  •  Lever une roue AV.
  •  Passer le rapport supérieur.
  •  En faisant tourner la roue levée, amener les soupapes du cylindre N4 en bascule (fin d'échappement, début admission).
  •  Contrôler avec une jauge d'épaisseur, le jeu entre le dos de la came et le poussoir des poussoirs du cylindre N 1.
  •  Relever les valeurs pour l'échappement et l'admission.
  •  Contrôler les autres soupapes en suivant le tableau ci-contre.

Cylindre N 4 en bascule

  •  Contrôler soupapes admission ...... 1-2
  •  Contrôler soupapes échappement 1-3

Cylindre N1 en bascule

  •  Contrôler soupape admission ....... 4-3
  •  Contrôler soupapes échappement 4-2
  •  Jeu de fonctionnement (mm +- 0,07) :
  •  admission .................................. 0,15
  •  échappement ............................. 0,30
  •  Noter les valeurs relevées.

RÉGLAGE

  •  Si les valeurs de jeux (J) sont incorrectes, déposer (fig. Mot. 6) :
  •  l'arbre à cames,
  •  les poussoirs (1),
  •  les grains de réglage (2)

  • Mesurer l'épaisseur (E) des grains de réglage (2) (Fig. Mot. 7).

  • Déterminer l'épaisseur des grains de réglage (2) à monter, en se reportant à l'exemple (colonne A ou B) du tableau suivant.

Attention : Après une intervention sur la culasse (échange arbre à cames, poussoirs, soupapes ou rodage soupapes), des grains de réglage (2) d'épaisseur E = 2,425 mm.

  •  Pour déterminer l'épaisseur des grains de réglage (2) à monter définitivement, se reporter à l'exemple (colonne C).

Exemple :

  • Monter les grains de réglage (2) ainsi déterminés, puis les poussoirs.
  •  Reposer :
  •  l'arbre à cames,
  •  le couvre-culasse et son joint,
  •  la pompe à vide.

Distribution

Moteur XUD9

DÉPOSE DE LA COURROIE CRANTÉE

  •  Déposer la roue AV droite.
  •  Écarter l'écran pare-boue AV droit.
  •  Déposer la courroie d'entraînement des accessoires.
  •  Déposer la biellerie anticouple du support moteur inférieur.
  •  Soutenir le moteur avec un palan par l'anneau de levage (2) fig. Mot. 8).

  • Protéger le faisceau du radiateur par un carton fort découpé aux dimensions du radiateur.
  •  Déposer le support moteur (3) (fig. Mot. 8).
  •  Déposer (fig. Mot. 9) :
  •  le tuyau d'entrée du répartiteur (4),
  •  le tuyau de sortie du turbocompresseur (5).
  •  Déposer la tôle inférieure de fermeture du carter d'embrayage.
  •  Bloquer le volant-moteur à l'aide d'un arrêtoir.
  •  Déposer (fig. Mot. 10) :
  •  les carters de distribution (6) et (7)
  •  la vis (8),
  •  la poulie (9) à l'aide d'un extracteur (réf. 0153R),
  •  le carter de distribution (10).

  • Reposer (fig. Mot. 10) :
  •  la rondelle (11),
  •  la vis (8).
  •  Déposer l'arrêtoir du volant-moteur.
  •  Piger le volant-moteur à l'aide de la pipe (2) (fig. Mot. 11).

  • Piger le pignon d'arbre à cames (13) avec une vis M8 X 125 x 35 en (A) (fig.

    Mot. 12).

  • Piger le pignon de pompe d'injection (14) avec une vis M8 x 125 x 35 en (B) (fig. Mot. 12).

Impératif : Serrer les vis de pigeage à la main.

  •  Desserrer l'écrou (15) et la vis (16) sans les déposer.
  •  Agir sur le carré de manoeuvre (17) du galet tendeur pour comprimer le ressort.
  •  Resserrer la vis (16).
  •  Déposer la courroie de distribution.

REPOSE DE LA COURROIE CRANTÉE

  •  S'assurer que le volant-moteur, les pignons de pompe d'injection et d'arbre à cames soient pigés.
  •  Vérifier que le galet (18) ainsi que le galet (19) tournent librement (absence de jeu et point dur) (fig. Mot. 12).
  •  Mettre en place la courroie de distribution neuve, brin (20) bien tenu, dans l'ordre suivant :
  •  vilebrequin,
  •  galet enrouleur (18),
  •  pompe d'injection,
  •  arbre à cames;
  •  galet tendeur (19),
  •  pompe à eau.
  • S'assurer que le piston et le ressort du galet tendeur fonctionnent librement dans leur logement.
  •  Desserrer la vis (16) et l'écrou (15) pour libérer le galet tendeur (fig. Mot. 12).
  •  Déposer les trois piges.
  •  E ffectuer deux tours de vilebrequin dans le sens de rotation moteur.

Impératif : Ne jamais revenir en arrière avec le vilebrequin.

  •  Reposer les trois piges (fig. Mot. 11 et 12).
  •  Resserrer la vis (16) puis l'écrou (15) lorsque la tension est effectuée (fig.

    Mot. 12).

CONTRÔLE DU CALAGE DE LA DISTRIBUTION

  •  Déposer les trois piges (fig. Mot. 11 et 12).
  •  E ffectuer deux tours de vilebrequin dans le sens de rotation moteur.
  •  Reposer les trois piges.

Impératif : En cas d'impossibilité de repose d'une des piges, reprendre les opérations de repose de la courroie.

  •  Desserrer (fig. Mot. 11) :
  •  la vis (16),
  •  l'écrou (15).
  •  Resserrer :
  •  la vis (16)
  •  l'écrou (15)
  •  Couple de serrage (daN.m)............... 2
  •  Bloquer le volant-moteur à l'aide d'un arrêtoir.
  •  Déposer (fig. Mot. 10) :
  •  la vis (8),
  •  la rondelle (11).
  •  Repose le carter de distribution (10) (fig. Mot. 10).
  •  Enduire la vis (8) de Loctite Frenetanch.
  • Reposer (fig. Mot. 10) :
  •  la poulie (9),
  •  la rondelle (11),
  •  la vis (8),
  •  Couples de serrage..... 4 daN.m + 51
  •  Déposer l'arrêtoir du volant-moteur.
  •  Procéder dans l'ordre inverse des opérations de dépose.
  •  Couple de serrage du support moteur (daN.m) .......................................... 4,5
  •  Serrer les vis de roues à 9 daN.m

Moteur XUD11

DÉPOSE DE LA COURROIE CRANTÉE

  •  Déposer la roue AV droite.
  •  Écarter l'écran pare-boue AV droit.
  •  Déposer la courroie d'entraînement des accessoires.
  •  Déposer la biellette anticouple du support moteur inférieur.
  •  Soutenir le moteur avec un palan par l'anneau de levage (2) (fig. Mot. 8).
  •  Protéger le faisceau du radiateur par un carton fort découpé aux dimensions du radiateur.
  •  Déposer le support moteur (3) (fig. Mot.

    8).

  •  Débrancher le manchon de refoulement du turbocompresseur.
  •  Déposer la tôle de fermeture du carter d'embrayage.
  •  Bloquer le volant à l'aide d'un arrêtoir.
  •  Déposer la poulie du vilebrequin.
  •  Piger le volant-moteur à l'aide de l'outil (1) (fig. Mot. 11).
  •  Piger à l'aide de l'outil (2) (fig. Mot. 13) :
  •  le pignon d'arbre à cames (3),
  • le pignon de la pompe d'injection (4).

  • Détendre la courroie de distribution, en desserrant (fig. Mot. 14) :
  •  l'écrou (14),
  •  l'écrou (15) et la vis (16).
  •  Agir sur l'excentrique du galet tendeur.
  •  Resserrer l'écrou (14).
  •  Déposer la courroie de distribution.

REPOSE DE LA COURROIE CRANTÉE

  •  Contrôler le pigeage :
  •  du volant-moteur,
  •  de l'arbre à cames,
  •  de la pompe à injection.

  • Poser la courroie sur le pignon de la pompe à injection. Maintenir le brin tendu et l'engager à demi-largeur sur le galet enrouleur fixe :
  •  le pignon du vilebrequin
  •  la pompe à eau.
  •  Reprendre la partie supérieure, engager à demi-largeur sur le pignon de l'arbre à cames et le galet tendeur.
  •  Mettre la courroie en ligne.
  •  Déposer les trois piges : desserrer l'écrou (14) du tendeur (fig. Mot. 14).
  •  E ffectuer deux tours de vilebrequin jusqu'au point de pigeage galet libéré, sans poser les piges. Ne pas revenir en arrière.
  •  Couple de serrage de l'écrou (daN.m).............................................. 1
  •  E ffectuer deux tours de vilebrequin jusqu'au point de pigeage. Ne pas revenir en arrière.
  •  Desserrer l'écrou (14) d'un tour pour laisser agir le ressort (fig. Mot. 14).
  • Couple de serrage de l'écrou (15) et la vis (16) (daN.m)................................. 1
  •  Vérifier le bon calage de la distribution avec les trois piges.
  •  Poser le support moteur supérieur.
  •  Poser l'arrêtoir (bloque-volant-moteur).
  •  Poser la poulie de vilebrequin.
  •  Déposer trois gouttes de Loctite Frenbloc sur les filets.
  •  Serrer la vis de la poulie de vilebrequin :
  •  premier serrage (daN.m)................. 7
  •  deuxième serrage (ajouter un serrage angulaire)..................................... 60
  •  Déposer l'arrêtoir (bloque-volant-moteur).
  •  Reposer la tôle de fermeture du carter d'embrayage.
  •  Rebrancher le manchon de refoulement du turbocompresseur.
  •  Reposer les carters supérieurs AV de distribution.
  •  Mettre en place les durites de gazole.
  •  Reposer :
  •  la courroie d'accessoires,
  •  le pare-boue AV droit,
  •  la roue AV droite.
  •  Replacer le véhicule sur le sol.

CONTRÔLE DU CALAGE DE LA DISTRIBUTION

  •  Tourner le moteur par la vis de vilebrequin.
  •  Orienter le pignon de l'arbre à cames en position de pigeage.
  •  Piger le volant-moteur à l'aide de l'outil (1) (fig. Mot. 11)
  •  Piger à l'aide de l'outil (2) (fig. Mot.13) :
  •  le pignon d'arbre à cames (3),
  •  le pignon de la pompe d'injection (4).
  •  Si le calage n'est pas correct, recommencer l'opération de repose de la courroie.

Lubrification

Lubrification

CONTRÔLE DE LA PRESSION D'HUILE

  •  Le contrôle de la pression d'huile s'effectue moteur chaud, après vérification du niveau d'huile.
  •  Déconnecter le manocontact de pression d'huile .
  •  Déposer le manocontact de pression d'huile.
  •  Poser fig. Mot. 15) :
  •  le raccord (2)
  •  le flexible

  • Brancher le manomètre (1).
  •  Brancher un compte-tours.
  •  Relever les pressions.

Pression d'huile

  •  Les valeurs indiquées sont en bar et correspondent à un moteur rodé, pour une température d'huile de 80C.

 Moteur XUD9

  • à 1 000 tr/mn................................ 2,1
  •  à 2 000 tr/mn................................ 4,1
  •  à 4 000 tr/mn................................... 5

 Moteur XUD11

  •  à 1 000 tr/mn.............................. 2,25
  •  à 2 000 tr/mn.............................. 3,15
  •  à 4 000 tr/mn................................... 5

 Déposer :

  •  le manomètre (1),
  •  le flexible,
  •  le raccord (2),
  •  le compte-tours.
  •  Reposer le manocontact de pression d'huile muni d'un joint neuf.
  •  Couple de serrage (daN.m)............ 3,4
  •  Reconnecter le manocontact.

Refroidissement

VIDANGE

  •  Déposer le bouchon du vase d'expansion avec précaution (moteur froid).
  •  Vidanger le radiateur en ouvrant la vis de vidange.
  •  Ouvrir les vis de purge (fig. Mot. 16).
  •  Vidanger le bloc-moteur en déposant la vis de vidange (fig. Mot. 17).

REMPLISSAGE ET PURGE

  •  Monter sur l'orifice de remplissage, le cylindre de charge (1) (fig. Mot. 18).
  •  Fermer la vis de vidange du radiateur.

  • Ouvrir toutes les vis de purge.
  •  Remplir lentement le circuit avec du liquide de refroidissement.
  •  Fermer les vis de purge dans l'ordre d'écoulement du liquide sans bulles.

  • Le cylindre de charge doit être rempli au repère 1 litre pour une purge correcte de l'aérotherme.
  •  Démarrer le moteur.
  •  Maintenir le régime de 1500 à 2000 tr/mn jusqu'à la fin du deuxième cycle de refroidissement (enclenchement puis arrêt du ou des motoventilateur( s)), en maintenant le cylindre de charge rempli au repère 1 litre.
  •  Ramener le moteur à son régime de ralenti pendant environ 1 mn.
  •  Arrêter le moteur.
  •  Attendre environ 10 mn.
  •  Déposer le cylindre de charge.
  •  Compléter éventuellement le niveau jusqu'au repère "maxi".
  •  Mettre en place le bouchon sur le vase d'expansion et le serrer au deuxième cran.

Alimentation

Alimentation

REMPLACEMENT FILTRE À GAZOLE

Impératif : Avant d'effectuer cette opération, vider le corps en ouvrant la vis de purge (1). Un tube plastique permet l'évacuation du gazole. Le nonrespect de cette opération entraîne l'écoulement du gazole sur le mécanisme d'embrayage (fig. Mot. 19).

  • Déposer les vis (2).
  •  Déposer le filtre à gazole.
  •  Nettoyer le fond du bol.
  •  Procéder dans l'ordre inverse desopérations de dépose.
  •  S'assurer de la présence du jointd'étanchéité.
  •  Couple de serrage des vis (2)(daN.m)........................................... 0,6

 Purge

  •  Fermer la vis de purge (1) (fig. Mot.20).
  •  Amorcer le circuit à l'aide de la pompe(5) (fig. Mot. 20).

Injection

Injection

Moteur XUD9 (équipement Bosch)

DÉPOSE POMPE D'INJECTION

Précaution à prendre (antidémarrage codé)

Nota : Seul le code utilisateur est connu du module.

 Premier cas : verrouillage et déverrouillage du module possibles

  •  Avant dépose de la pompe, le module doit être déverrouillé.
  •  Procédure de déverrouillage :
  • mettre le contact,
  •  déverrouiller le module en composant le code personnel du client ou le code service.
  •  ne pas couper le contact,
  •  débrancher le connecteur reliant le module au faisceau moteur (l'électrovanne d'arrêt n'est alors plus alimentée) 4 voies noir.
  •  couper le contact.
  •  Cette procédure permet de s'assurer que le module est effectivement déverrouillé.
  •  Cette procédure est la seule autorisant un contrôle de pompe au banc (sans échange de module).
  •  Contrôle de pompe au banc :
  •  Module déverrouillé, le fonctionnement de la pompe est possible, après avoir alimenté l'électrovanne par le connecteur fixé sur la pompe 4 voies noir.
  •  Voie 1......................................... + 12V
  •  Voie 4 ....................................... masse
  •  Deuxième cas : verrouillage et déverrouillage du module impossibles

Attention : Noter le code personnel client sur la pompe.

Dépose

  •  Déposer :
  •  le raccord d'air d'alimentation au collecteur,
  •  les tuyauteries d'injection,
  •  le carter de distribution AV en le dégageant vers l'avant puis vers le haut.
  •  Débrancher, débrider et écarter les faisceaux, raccords et câbles attenants à la pompe d'injection.
  •  Tourner le vilebrequin.
  •  Piger le volant-moteur à l'aide de la pige (2) (fig. Mot. 21).

  • Piger le pignon de pompe d'injection avec deux vis (1) M8 x 125 x 35 (fig.

    Mot. 22).

  •  Déposer :
  •  les écrous (2) : utiliser l'outil 0117.AP (fig. Mot. 23).
  •  la fixation AR de la pompe.
  •  Desserrer l'écrou de fixation du pignon de pompe : utiliser l'outil (1) 0132.AA (fig. Mot. 23).
  •  Poser la bride d'extraction (1) sur le pignon de la pompe (fig. Mot. 24).
  •  Décoller le pignon de l'arbre de pompe, en serrant les vis (2) fig. Mot. 24).
  •  Déposer la bride (1) (fig. Mot. 24).

  • Basculer la pompe en position retard vers l'extérieur du moteur.
  •  Déposer la pompe.

REPOSE POMPE D'INJECTION

  •  S'assurer de la présence de la vis (1) et de la rondelle (2) sur le support de pompe d'injection (3) (fig. Mot. 25).

  • Reposer la pompe, basculée en plein retard, pour faciliter l'engagement.

Attention : S'assurer de la mise en place de la clavette dans la rainure du pignon, en s'aidant d'un miroir si nécessaire.

  •  Reposer :
  •  l'écrou (2) fig. Mot. 22),
  •  les écrous de fixation de la pompe (sans serrer).
  •  Déposer les deux vis (1) de pigeage du pignon de pompe (fig. Mot. 22).
  •  Serrer l'écrou (2) à 5 daN.m.
  •  E ffectuer le calage de la pompe d'injection.

CALAGE DE LA POMPE D'INJECTION

  •  Utiliser l'outil spécial (fig. Mot. 26).
  •  1 : pige de calage du vilebrequin (-).0153.N
  •  2 et 3 : outillage de calage de pompe Bosch (-).0117.AK
  •  4 : clé pour tuyauteries d'injection (-).0164
  •  5 : clé pour dépose de pompe d'injection ( - ) . 0 117 A P
  •  6 : comparateur pour calage des pompes Bosch (-).0117F
  •  7 : clé d'entraînement de vilebrequin (-).0117 EZ.
  •  Déposer :
  •  le carter de distribution AV
  •  les tuyauteries d'injection,
  •  le bouchon de l'orifice de calage.
  •  Monter (fig. Mot. 26) :
  •  le palpeur (3) sur le comparateur (6).
  •  le comparateur sur la pompe, à l'aide de l'outil (2).

  • Desserrer les vis de fixation de la pompe d'injection.
  •  Basculer la pompe en position retard vers l'extérieur du moteur.
  •  Tourner le vilebrequin.
  •  Piger le volant-moteur à l'aide de la pige (1) (fig. Mot. 27).

Impératif : S'assurer que le pignon de pompe d'injection soit au point de pigeage. Dans le cas contraire, effectuer un tour de vilebrequin.

  •  Dégager la pige du volant.
  •  Tourner le vilebrequin dans le sens inverse de rotation jusqu'au PMB du piston de pompe d'injection.
  •  Étalonner le comparateur à zéro.
  •  Tourner le vilebrequin dans le sens de rotation.

  • Piger le volant-moteur à l'aide de la pige.
  •  Tourner lentement la pompe dans le sens avance (vers le moteur), jusqu'à ce que le comparateur affiche la course du piston de pompe d'injection (mm), voir "caractéristiques".
  •  Serrer les vis de fixation à 2 daN.m.

Contrôle du calage de pompe d'injection

  •  Déposer la pige du volant.
  •  Tourner le vilebrequin d'un quart de tour dans le sens inverse de rotation (pistons à mi-course).
  •  Tourner le vilebrequin dans le sens de rotation.
  •  Piger le volant-moteur à l'aide de la pige.
  •  Dans cette position, le comparateur doit indiquer la valeur de X +- 0,01 mm.

Nota : La valeur X correspond à la course du piston de pompe d'injection par rapport à son PMB.

  •  Déposer les outils de calage.
  •  Reposer les différents organes, en procédant dans l'ordre inverse des opérations de dépose.
  •  Purger le circuit de gazole.
  •  Régler le régime de ralenti.

RÉGLAGES POMPE D'INJECTION

  •  Réglage de la commande d'accélération (fig. Mot. 28).

  • Appuyer à fond sur la pédale d'accélérateur.
  •  Vérifier que le levier (1) soit en appui sur la vis-butée (2), sinon, modifier la position de l'épingle (a).
  •  S'assurer qu'en position ralenti, le levier (1) soit en appui sur la butée (3).

Conditions préalables

  •  Moteur chaud (deux enclenchements du motoventilateur).
  •  Commande de ralenti accéléré libérée (jeu J compris entre 5 mm et 6 mm).
  •  Réglage du ralenti (fig. Mot. 28)
  •  Desserrer la vis (3) de quelques tours, jusqu'à suppression du contact avec le levier (1).
  •  Régler le régime de ralenti en agissant sur la vis de réglage du ralenti (6).
  •  Réglage de l'anticalage (fig. Mot. 28)
  •  Placer une cale de 1 mm entre le levier de charge (1) et la vis de réglage du débit résiduel (3).
  •  Agir sur la vis (3) de réglage du débit résiduel, pour obtenir un régime moteur de 35 +- 15 tr/mn (par rapport au régime de ralenti).
  •  Réglage du ralenti accéléré (fig. Mot.

    28)

Moteur XUD9TF

  •  Amener le levier (7) en contact avec la vis (9).
  •  Agir sur la vis (9) pour obtenir le régime de ralenti accéléré.

Moteur XUD9BTF

  •  Desserrer le contre-écrou (4) (fig. Mot.

    28).

  •  Régler la molette (E) afin d'obtenir un jeu repère (D) de 1 mm (fig. Mot. 29).
  •  Resserrer le contre-écrou.

Moteur froid (fig. Mot. 28)

Moteur froid (fig. Mot. 28)

Moteur XUD9TF

  •  Vérifier que le levier (7) soit en butée sur la vis (9).
  •  Sinon, rapprocher la tension du câble (5) par le serre-câble (8).
  •  Achever la tension par le tendeur de gaine (4).

Moteur chaud (fig. Mot. 28).

Moteur XUD9TF

  •  Vérifier que le câble (5) soit sans tension.
  •  Contrôler le fonctionnement de la sonde thermostatique sur le boîtier de sortie d'eau.
  •  Entre moteur froid et moteur chaud, il doit exister un déplacement du câble . supérieur à 6 mm

Moteur XUD9BTF

  •  Annuler la dépression de commande en débranchant électriquement l'électrovanne ou en débranchant le tuyau d'air arrivant au poumon.
  •  Agir sur la position de la butée repère, afin d'obtenir un régime de ralenti accéléré de 950 tr/mn.

Nota : Le fait de débrancher électriquement l'électrovanne provoquera l'enregistrement d'un code défaut.

Après réglage, effectuer un effacement défaut.

  •  Contrôle et réglage contacteur de levier de charge (fig. Mot. 30)

Moteur XUD9TF

  •  Placer une cale de 12 mm en X.
  •  Desserrer les vis (1).

  • Déplacer le contacteur (2) jusqu'à l'ouverture du contact.
  • Resserrer les vis (1).
  •  Contrôle et réglage dash-pot ( f i g .

    Mot. 31)

Tous types

  •  Conditions préalables : moteur chaud, commande de pompe réglée.

  • Agir sur le patin plastique du dash-pot dans le sens A. Régler la vis (1) pour obtenir X = 1 mm.

  1. Dispositif de suppression de l'avance faible charge moteur froid (ALFB)
  2. Levier de stop
  3. Levier de charge
  4. Contacteur de position du levier de charge
  5. Connecteur du contacteur de position de levier de charge (2 voies)
  6. Connecteur de stop électrique et l'ALFB (3 voies)
  7. Vis de réglage du débit résiduel
  8. Vis de réglage du ralenti accéléré
  9. Vis de réglage du ralenti
  10. Électrovanne de stop
  11. Vis creuse calibrée de retour (repérée OUT).

Moteur XUD11 (équipement Lucas type Epic)

DÉPOSE POMPE INJECTION

  •  Déposer :
  •  le manchon d'air,
  •  le collier du tuyau EGR,
  •  le collecteur d'admission d'air.
  •  Déconnecter le capteur de levée d'aiguille.
  •  Débrancher, débrider et écarter les faisceaux, raccords et câbles attenants à la pompe d'injection.
  •  Déposer le carter de pignon de pompe d'injection;
  •  Tourner le moteur par la vis de poulie de vilebrequin, puis l'amener en position de pigeage.
  •  Piger le volant-moteur (fig. Mot. 32).

  • Piger le pignon de pompe à injection à l'aide des outils (6) (fig. Mot. 33).

  • Décoller le pignon de pompe d'injection.
  •  Déposer (fig. Mot. 34) :
  •  la vis AR (15),
  •  les trois écrous (16),
  •  la pompe d'injection

Nota : Récupérer la clavette.

REPOSE POMPE INJECTION

  •  Mettre la pompe d'injection en place.

Attention : Vérifier le bon positionnement de la clavette dans la rainure du pignon.

  •  Visser l'écrou de pompe d'injection;
  •  Reposer (fig. Mot. 34) :

  • les trois écrous (16), sans serrer,
  •  la vis AR (15), sans serrer.
  •  Serrer l'écrou de pompe d'injection à 5 daN.m
  •  E ffectuer le calage de la pompe d'injection;
  •  Respecter l'ordre de serrage (daN.m) :
  •  les trois écrous (16)......................... 2
  •  la vis AR (15)................................... 2
  •  Déposer les piges de calage.
  •  Reposer :
  •  le carter de pignon de pompe d'injection, les faisceaux d'injection, serrage à 2,5 daN.m
  •  les raccord d'arrivée et de retour, serrage à 2,5 daN.m.
  •  Accoupler :
  •  le tuyau de retour des injecteurs,
  •  l'arrivée et le retour gazole.
  •  Mettre en place :
  • le collecteur d'admission d'air,
  • le collier du tuyau EGR,
  • le manchon d'air.
  •  Connecter le capteur de levée d'aiguille.

CALAGE DE LA POMPE D'INJECTION

Nota. :Cette opération est un prépositionnement de la pompe d'injection.

  • Piger le volant-moteur à l'aide de la pige (1) (fig. Mot. 32).
  •  Basculer la pompe en position retard, vers l'extérieur du moteur.
  •  Déposer le bouchon (1) de l'orifice de calage (fig. Mot. 35).

  • Positionner l'outil (2) (0117.AR) dans l'orifice de calage (fig. Mot. 36).
  •  Tourner la pompe vers l'intérieur du moteur ; exercer une pression sur l'outil (2) jusqu'à enfoncement de celui-ci dans la gorge (A) (fig. Mot. 37).
  •  Serrer :
  •  les trois écrous, serrage à 2 daN.m,
  •  la vis AR, serrage à 2 daN.m.
  •  Déposer l'outil (2) du trou de calage.
  •  Reposer le bouchon (1) fig. Mot. 35).
  •  Vérifier la propreté de la face d'appui du joint torique.
  •  Couple de serrage (daN.m)............ 0,5
  •  Déposer l'outil (1) (fig. Mot. 32).

Contrôle du calage statique

  •  Déposer les piges de calage;
  •  En tournant le vilebrequin dans le sens de rotation moteur, amener le pignon d'arbre à cames à proximité de son point de pigeage, sans le dépasser.
  •  Introduire la pige (2) dans son orifice et la maintenir en place (fig. Mot. 36).

Attention : Manoeuvrer le vilebrequin

Attention : Manoeuvrer le vilebrequin avec précaution, de manière à ne pas détériorer la pige (2).

  •  Tourner doucement le vilebrequin jusqu'à l'engagement de la pige (2) dans sa rainure (A) (fig. Mot. 37).

  • S'assurer du calage correct de la pompe en reposant la pige de vilebrequin (1) (fig. Mot. 32).

Impératif : En cas d'impossibilité de pigeage du vilebrequin, reprendre l'opération de calage de la pompe à injection.

RÉGLAGES POMPE D'INJECTION

  •  Le système d'injection Epic gère électroniquement l'avance et le débit du gazole. Il n'y a aucun réglage à effectuer.
  •  Le calculateur exploite les informations reçues via les différentes sondes et capteurs et permet d'assurer les fonctions suivantes :
  •  contrôle du débit,
  •  contrôle de l'avance,
  •  stratégies d'agrément de conduite.
  •  Le contrôle du débit est réalisé à partir des informations fournies au calculateur.

Celui-ci calcule le débit demandé et commande une position du rotor à travers des électrovannes de débit.

  •  Le contrôle de l'avance s'effectue en boucle fermée et l'avance est ajustée dynamiquement en utilisant le signal levée d'aiguille.
  •  En fonction des paramètres de fonctionnement, le calculateur détermine une position de la came et du rotor de la pompe.
  •  La modification d'avance est réalisée par l'électrovanne d'avance qui modifie la pression, agissant sur le piston d'avance. A cet instant, un capteur de position de came contrôle le déplacement effectif de la came.

Injecteurs

DÉPOSE

  •  Déposer les canalisations d'alimentation et de retour.
  •  Écarter les tubulures d'admission d'air.
  •  Déposer (fig. Mot. 38) :
  •  les porte-injecteurs (1) en utilisant la douille (réf. 0149),
  •  les rondelles d'étanchéité (2),
  •  les rondelles pare-flammes (3).
  •  Vérifier l'état des protège injecteurs.

Nota : Remplacer ces derniers dans le

Nota : Remplacer ces derniers dans le cas d'une difficulté d'extraction des rondelles pare-flammes.

  •  Obstruer le trou (5) du protègeinjecteurs avec de la graisse (fig. Mot.

    39).

  • Tarauder le protège-injecteurs avec un taraud (6) de 16 x 150.
  •  Poser une rondelle (7) en appui sur la culasse.
  •  Monter un écrou (8).
  •  Visser l'écrou pour extraire le protègeinjecteurs.

REPOSE

  •  Remplacer systématiquement :
  •  les rondelles d'étanchéité,
  •  les rondelles pare-flammes.
  •  Reposer (fig. Mot. 38) :
  •  les rondelles pare-flammes (3),
  •  les rondelles d'étanchéité (2),
  •  les porte-injecteurs (1). Serrer à (daN.m) :
  •  moteur XUD9................................... 9
  •  moteur XUD11.............................. 6,5
  •  les canalisations d'alimentation et de retour.
  •  Remplacer les tubulures d'admission d'air.

CONTRÔLE DES INJECTEURS

Attention : Utiliser un liquide d'essai approprié. Ne jamais exposer les mains au jet, risque de blessure et de grave intoxication du sang. Le liquide pulvérisé s'enflamme très rapidement.

 Contrôle de l'étanchéité

  •  Manomètre en exercice :
  •  Sécher l'extrémité de l'injecteur
  •  Actionner le levier de pompe.
  •  Maintenir une pression inférieure de 10 bar à la pression de tarage.
  •  Aucune goutte ne doit tomber de l'injecteur en moins de 30 s.

 Contrôle de la forme du jet et du ronflement de l'injecteur

  •  Manomètre isolé.
  •  Donner au levier de la pompe des impulsions brèves et sèches.
  •  L'injecteur doit produire une pulvérisation très fine et homogène.
  •  pour une cadence de un ou deux pompages par seconde, l'injecteur doit avoir un ronflement très doux.
  •  Pour une cadence plus rapide, le ronflement doit disparaître.

 Contrôle de la pression de tarage

  •  Manomètre isolé :
  •  Donner quelques coups de pompe rapidement, pour purger le circuit.
  •  Manomètre en service :
  •  Actionner le levier de pompe très lentement.
  •  Relever la pression indiquée au moment de l'ouverture de l'injecteur.

Pression de tarage (bar)

  •  Moteur XUD9................................. 175
  •  Moteur XUD9SD............................ 135
  •  Moteur XUD11...................... 163 +- 3,5

 Réglage de la pression de tarage

  •  Le réglage de la pression de tarage s'effectue par l'intermédiaire d'une cale (1) plus ou moins épaisse (fig. Mot. 40).

Nota. : Un changement de l'épaisseur

Nota. : Un changement de l'épaisseur des cales de 0,1 mm donne en moyenne une variation de la pression de tarage de 10 bar.

 Démontage.

  •  Fixer le porte-injecteur et l'outil (2) dans un étau (fig. Mot. 41).
  •  Desserrer le porte-injecteur en utilisant la douille (1).
  •  Tremper les pièces dans le liquide d'essai.
  •  Respecter l'appariement buse/aiguille.

Remontage

Remontage

Attention : Il faut observer la plus grande propreté, lors du remontage.

  •  Lubrifier les pièces avant remontage, avec du liquide d'essai.
  •  Placer dans le corps (2) (fig. Mot. 40) :
  •  la cale de réglage (1),
  •  le ressort (3
  • la tige poussoir (4),
  •  l'entretoise (5),
  •  l'injecteur (7),
  •  l'écrou d'injecteur (6).
  •  Serrer l'ensemble à (daN.m) :
  •  Bosch ........................................... 7,5
  •  Lucas Diesel.................................. 13

Révision de la culasse

Dépose

  •  Vidanger le circuit de refroidissement.
  •  Déposer :
  •  le filtre à air et son support,
  •  la batterie et son support.
  •  Débrancher, débrider et écarter les faisceaux, raccords et câbles attenants à la culasse.
  •  Déposer :
  •  l'anneau de levage (3),
  •  le filtre à gazole (4),
  •  la vis (5) et le support de filtre (fig.

    Mot. 42).

  • Déposer (fig. Mot. 43) :
  •  les vis (6),
  •  le boîtier de sortie d'eau (7).

  • Déposer la biellette anticouple.
  •  Soutenir le moteur avec un cric.
  •  Déposer :
  •  le support moteur,
  •  les conduits d'entrée et de sortie du turbocompresseur,
  •  les vis de la vanne EGR.
  •  Déposer (fig. Mot. 44) :
  •  la courroie de distribution,
  •  les vis (1 0) du pignon d'arbre à cames,
  •  le pignon (11),
  •  les vis (12) et (13).

  • Extraire la goupille de centrage de la culasse, à l'aide de l'outil (fig. Mot. 45).

  • Désaccoupler le tuyau d'échappement du collecteur.
  •  Déposer :
  •  la pompe à vide,
  •  le tuyau de dégazage,
  •  le collecteur d'admission.
  •  Écarter l'ensemble collecteur d'échappement et turbocompresseur.
  •  Déposer le couvre-culasse et son joint.
  •  Desserrer progressivement et en spirale les vis de culasse, en commençant par l'extérieur.
  •  Déposer les vis de culasse.
  •  Basculer et décoller la culasse à l'aide des leviers (5) (fig. Mot. 46).

  • Déposer la culasse et son joint.
  •  Nettoyer les plans de joint avec le produit décapant homologué. Exclure les outils abrasifs ou tranchants. Les plans de joint ne doivent comporter ni trace de choc ni rayure.
  •  Nettoyer les filetages avec un taraud M12 x 150.

Démontage

Moteur XUD9

  •  Déposer les trois chapeaux de paliers de l'arbre à cames.

Nota : Les joints d'étanchéité des paliers extrêmes ne devront pas être réutilisés.

  •  Extraire les poussoirs et repérer leur emplacement sur la culasse.
  •  Récupérer les cales de réglage.
  •  Mettre en place le lève-soupape sur la première soupape.
  •  Comprimer les deux ressorts.
  •  Sortir les deux demi-coquilles d'arrêt de coupelle.
  •  Décomprimer les ressorts.
  •  Extraire la coupelle supérieure, les ressorts de soupape, la coupelle inférieure.
  •  Procéder de même pour les sept autres soupapes.
  •  Sortir les soupapes de leur guide.
  •  Déposer les tuyauteries de retour de fuite d'injecteur.
  •  Déposer les quatre injecteurs.
  •  Déposer le fil d'alimentation des bougies de préchauffage.
  •  Déposer les collecteurs d'admission et d'échappement;
  •  Repérer et déposer les préchambres de turbulence, à l'aide d'un chassoir introduit dans les logements d'injecteurs.
  •  Décaper les plans de joint à l'aide de produit genre Decabloc ou Magstrip.
  •  Nettoyer ensuite l'ensemble de la culasse à l'essence.

Moteur XUD11

  •  Déposer (fig. Mot. 47) :
  •  le fil des bougies de préchauffage,
  •  les bougies de préchauffage,
  •  la plaque de fermeture (1) et son joint,
  •  l'anneau de levage (2),
  •  la plaque embout (3),
  •  le réchauffeur de gazole (4) et son joint.

  • Déposer le galet tendeur, en procédant de la façon suivante :
  •  Déposer :
  •  le goujon épaulé (5), en utilisant un écrou et un contre-écrou (fig. Mot. 47),
  •  la vis (6),
  •  le porte-arbre à cames (7), il est positionné sur la culasse par des goupilles cylindriques longues (8).
  •  Déposer, en repérant leur position (fig.

    Mot. 48) :

  •  les linguets (9),
  •  les guides linguets (10),
  •  les rotules hydrauliques (11),
  •  le filtre (12),
  •  le bouchon (13) du canal d'huile côté réchauffeur gazole,
  •  le clapet du canal d'huile (14).

  • Déposer :
  •  les soupapes,
  •  les rondelles inférieures de ressorts,
  •  les joints de queue de soupapes,
  •  les chambres de turbulence, en les chassant par l'orifice des injecteurs.
  •  Déposer :
  •  le joint à lèvre d'arbre à cames,
  •  la butée d'arbre à cames (15) (fig.

    Mot. 49).

  •  la pompe à vide ou la plaque de fermeture (16) (suivant équipement) (fig. Mot. 49).
  •  l'arbre à cames.

  • Procéder au nettoyage de toutes les pièces.
  •  Contrôler l'état :
  •  des sièges et des guides de soupapes,
  •  des soupapes,
  •  des ressorts de soupapes,
  •  de l'arbre à cames,
  •  des linguets,
  •  des rotules hydrauliques.

Important : Pour le contrôle, la rectification ou l'échange des pièces, voir "Caractéristiques".

Contrôle

CONTRÔLE DU PLAN DE JOINT

  •  Présenter une règle rectifiée suivant :
  •  les diagonales,
  •  la longueur et la largeur du plan de joint.
  •  Déformation maxi (mm)
  •  moteur XUD9.............................. 0,07
  •  moteur XUD11............................ 0,03

Attention : On ne doit procéder à aucune rectification du plan de joint de culasse.

SOUPAPES

  •  Décalaminer les soupapes et les conduits des soupapes dans la culasse.
  •  Procéder au contrôle des portées des soupapes sur les sièges.
  •  Procéder, si nécessaire, au rodage des soupapes.
  •  Opérer avec propreté, et sans excès de pâte.

Attention : Proscrire l'emploi de la pâte à gros grain.

  •  Après le rodage, nettoyer avec soin la culasse et les soupapes, de toutes traces de pâte.
  •  Utiliser un petit écouvillon pour le nettoyage intérieur des guides.
  •  Vérifier l'état de surface des portées, celles-ci doivent être parfaitement "brunies".
  •  Vérifier l'appui correct des soupapes sur leur siège avec un colorant (bleu de Prusse).
  •  Tourner les soupapes de 1/8 de tour sous une légère pression.
  •  Si un appui est douteux, reprendre l'opération de vérification de la soupape.
  •  Mesurer le retrait de la tête de soupape par rapport au plan de joint de culasse (fig. Mot. 50).

  • Le retrait doit être de (mm) : moteur XUD9 :
  •  soupapes d'admission........0,5 à 1,05
  •  soupape d'échappement....0,9 à 1,45 moteur XUD11 :
  •  soupapes d'admission......0,53 à 0,87
  •  soupape d'échappement .0,93 à 1,27

PRÉCHAMBRES

  •  Mesurer le dépassement des chambres de turbulence;
  •  Le dépassement doit être compris entre 0 et 0,03 mm.
  •  Si le dépassement est supérieur à cette valeur, il y a lieu de redéposer les chambres et de les retoucher par tournage.

Remontage

Moteur XUD9

  •  Si toutes les pièces constitutives sont jugées réutilisables, procéder au remontage.
  •  Si le boîtier du thermostat a
    Suralimentation
    Suralimentation assurée par turbocompresseur. XUD9 et XUD11  Échangeur air/air et soupape régulatrice  Marque et type du turbocompresseur .................. ...

    Embrayage
    ...

    D'autres materiaux:

    Présentation
    CARACTÉRISTIQUES Caractéristiques dimensionnelles et pondérales CARROSSERIE Types Mines Berline  Jusqu'au millésime 96 1,8 (SL et ST) ........................ 8BLFY8 ............................. 7 2,0 (SV) ................................. 8BRFV2 ........................... 10 1,9 turbo D (SL, ST et SV) ... 8BD8B2 .......................... ...

    Categorie

       
    Manuel du conducteur Peugeot 406, revue technique automobile Peugeot 406