Peugeot 406

Manuel du conducteur

Revue technique automobile - Peugeot 406: Éléments constitutifs du moteur

Bloc-cylindres

  • Bouchon de vidange implanté sur la face AR du bloc.
  •  Repère (c) :
  •  zone de marquage.

  • La réparation du carter-cylindres comprend systématiquement :
  •  0,6 : réalésage des fûts,
  •  F : reprise de la surface supérieure,
  •  0,6 F : réalésage des fûts et reprise de la surface supérieure.

Impératif : rodage plateau des fûts.

  •  Hauteur du bloc-cylindres (A) :
  •  nominal........................................................221,0 +- 0,05 mm
  •  réparation ....................................................220,7 +- 0,05 mm
  •  planéité (a) ..............................................................0,05 mm
  •  planéité (b) ................................................................0,1 mm

  • Hauteur (C) ..................................................0,2 +0,3 / +0 mm
  •  Angle (D) :
  •  nominal ................................................................30 0 / -5
  •  réparation ..........................................................20 +10 / 0
  •  Diamètre des fûts (B) (mm) :
  •  nominale ......................................................86,0 + 0,018 / -0
  •  réparation ......................................................86,6 +0,018 / -0

Vilebrequin

  • Matière ............................................................................fonte
  •  Nombre de paliers ..................................................................5

Identification

  • (a) repère de rectification des tourillons :
  • touche de peinture blanche,
  •  valeur de rectification ................................................0,3 mm
  •  (b) repère de rectification des manetons :
  •  touche de peinture blanche,
  •  valeur de rectification ................................................0,3 mm
  •  (c) repère de rectification de la portée de joint
  • touche de peinture blanche,
  •  valeur de rectification ................................................0,2 mm

Impératif : La zone "d" ne doit comporter aucun défaut.

Caractéristiques

Demi-coussinets de vilebrequin

Demi-coussinets de vilebrequin

  •  Le jeu de fonctionnement des paliers du vilebrequin est obtenu par la création de 1ou 2 classes de demi-coussinets supérieurs (côté carter-cylindres) et 4 ou 5 classes de demi-coussinets inférieurs (côté carter chapeaux paliers vilebrequin).

Identification

  • Les classes des demi~coussinets de palier de vilebrequin sont reportées sur le bloc moteur en j et sur le vilebrequin (coté distribution) en i.
  •  l code barres : utilisé en usine.
  •  k caractères alphanumériques : utilisé en après-vente.

Nota : - le premier caractère correspond au palier N 1, le deuxième au palier N 2, ainsi de suite.

- les paliers de vilebrequin sont repérés de 1 à 5, N1 coté volant moteur.

Demi-coussinets supérieurs

  •  Type ..............................................................................rainuré
  •  Il existe 2 classes de demi-coussinets de paliers de vilebrequin supérieurs rainurés (jusqu'au 0174877) et 1 classe (à partir du 0174878).

Demi-coussinets inférieurs

Demi-coussinets inférieurs

  • Type ..................................................................................lisse
  •  Il existe 4 classes de demi-coussinets de paliers de vilebrequin inférieurs lisses (jusqu'au 0174877) et 5 classe (à partir du 0174878).

Méthodes

Méthodes

  •  Moteur jusqu'au 0174877 : le jeu de fonctionnement des paliers du vilebrequin, compris entre 0,019 et 0,049 mm.

  • Exemple :
  •  caractères relevés sur le vilebrequin ..........................A7H6D
  •  caractères relevés sur le carter-cylindres ..................EPTG6
  •  Pour le palier N 1 (AE), le demi-coussinet inférieur à monter est de classe F.
  •  Pour le palier N 2 (7P), le demi-coussinet inférieur à monter est de classe D.

Nota : Procéder de la même manière pour les 3 autres ensembles.

Nota : en cas de défaillance des moyens de mesure, monter des

Nota : en cas de défaillance des moyens de mesure, monter des demi-coussinets inférieurs de classe D (cette pratique doit rester exceptionnelle, car le moteur peut s'avérer bruyant).

  •  Moteur à partir du 0174878 : le jeu de fonctionnement des paliers du vilebrequin, compris entre 0,019 et 0,049 mm.

Demi-flasquesDemi-flasquesDemi-flasques

Demi-flasques

  •  Le jeu latéral de vilebrequin se règle par demi-flasques sur le palier N2.
  •  Le jeu latéral de vilebrequin doit être compris entre 0,06 et 0,15 mm.
  •  Cote nominale : E = 2,28 à 2,33 mm.

Equilibrage de vilebrequin

Jeu latéral de l'arbre entraîneur et entraîné....0,03 à 0,20 mm

Jeu latéral de l'arbre entraîneur et entraîné....0,03 à 0,20 mm

Pistons

  •  Matière ................................................................alliage léger

Identification

  • Diamètre du piston (mm) : 85,3 mm à la cote de 32,5 mm (en partant du bas de piston).

Désaxage

  • Désaxage du piston : C = 0,6 +- 0,1 mm.
  •  (1) segment coup de feu
  •  (2) segment d'étanchéité.
  •  (3) segment racleur
  •  Hauteur (mm) : 29,25 +- 0,025 (de l'axe au haut du piston).

Axes de pistons

  •  Diamètre (mm) ..............................................21,0 +0 / - 0,005
  •  Longueur (mm) ..................................................61,5 +0 / - 0,3

Segments

Bielles

Bielles

  • Diamètre A (mm) ....................................21,0 -0,029 / -0,041
  •  Longueur B (mm) ..............................................143 ,0 +- 0,025
  •  Diamètre C (mm)..........................................53,695 +0,018 / 0
  •  Marquage en "a" ......sens de montage (flèche + repère D)
  •  Marquage en "b" ............indication du poids (en gramme)

Nota : écart maximum de poids entre bielles : 3 grammes.

Demi-coussinets de bielles

  •  Le jeu de fonctionnement des bielles, compris entre 0,030 et 0,054 mm, est obtenu par la création de 3 classes de demicoussinets de bielle inférieurs (coté chapeaux de bielle).

Demi-coussinet de bielle supérieur

  •  Il existe qu'une seule classe pour les demi-coussinets de bielle supérieurs munis d'un trou de graissage.
  •  épaisseur (mm) ........................................1,839 +- 0,003 noir

Demi-coussinets de bielle inférieur

  • Les classes des demi-coussinets de bielles sont reportées sur la bielle (coté ergot) en f et sur le vilebrequin (coté volantmoteur) en e.
  •  Les classes des demi-coussinets de bielle inférieurs sont déterminées par la mesure des paliers :
  •  h code barres ..............................................utilisé en usine
  •  g caractères alphanumériques ..........utilisé en après-vente
  •  Le premier caractère correspond au palier N 1, le deuxième au palier N 2, ainsi de suite.

Nota : les chapeaux de bielles sont repérés de 1 à 4, le chapeau de bielle N1 coté volant-moteur.

Méthodes

  • Exemple :
  •  caractères relevés sur le vilebrequin ............................37BF
  •  caractère relevé sur la bielle N1 ........................................F
  •  caractère relevé sur la bielle N2 ........................................C
  •  Pour le palier N1 (3F), le demi-coussinet inférieur à monter est de classe B.
  •  Pour le palier N 2 (7C), le demi-coussinet inférieur à monter est de classe A.

Nota : procéder de la même manière pour les 2 autres ensembles.

Nota : en cas de défaillance des moyens de mesure, monter des

Nota : en cas de défaillance des moyens de mesure, monter des demi-coussinets inférieurs de classe A (cette pratique doit rester exceptionnelle, car le moteur peut s'avérer bruyant).

Culasse

  • En "a" : bossage et identification de la culasse.

Nota : les repères de fonderie de la culasse se trouvent sur la face échappement.

  •  Marquage en "b" (côté embrayage)....................................E2

Nota : E2 : moteur EW12J4.

  •  Hauteur de la culasse (mm) :
  •  nominale ............................................................137,0 +- 0,05
  •  réparation ..........................................................136,7 +- 0,05
  •  Déformation maxi(mm) ......................................................0,05
  •  Repère de réparation :
  •  c = coté distribution,
  •  d = repère de réparation,
  •  les culasses avec plan de joint rectifié sont repérées par un chiffre - 0,3,
  •  les culasses avec paliers d'arbre à cames réalésés (0,5 mm), sont repérées par une lettre A,
  •  les culasses avec plan de joint rectifié et paliers d'arbre à cames réalésés sont repérées par un chiffre et une lettre - 0,3 A.

Joint de culasse

Joint de culasse

Identification

  • épaisseur ......................................................................0,8 mm

Vis de culasse

  •  Epaisseur de la rondelle......................................4,0 +- 0,2 mm
  •  Longueur sous tête(neuve) ............................127,5 +- 0,5 mm

Important : ne pas réutiliser les vis si la longueur est supérieure à 129,0 mm.

Palier d'arbre à cames sur culasse

Soupapes

Soupapes

Ressorts de soupapes

Ressorts de soupapes

Nota : les ressorts de soupapes sont identiques pour l'admission et l'échappement (conique).

  •  Ø du fil (mm)........................................................................3,4
  •  Ø extérieur (mm) ....................27,1 +- 0,1(partie la plus large)
  •  Ø intérieur (mm) ............................15,1 (partie la plus petite)
  •  Hauteur libre (mm)....................................................46,5 +- 0,2

Guides de soupapes

  •  Ø extérieur (mm) :
  •  nominale............................................12,034 +0,039 / +0,028
  •  réparation ....................................................12,29 +0 / -0,011
  •  Ø intérieur (mm) ................................................5,4 +0,012 / 0
  •  Ø longueur (mm) ......................................................40,0 +- 0,1
  •  Usinage dans la culasse :
  • Ø nominale (mm) ..........................................12,0 +0,027 / 0
  •  Ø réparation (mm)......................................12,215 +0,027 / 0

Implantation

Sièges de soupapes

Sièges de soupapes

Usinage dans la culasse

Usinage dans la culasse

Admission

Admission

  •  Ø P (mm) :
  •  nominale ........................................................36,3 +0,039 / 0
  •  réparation ......................................................36,6 +0,039 / 0
  •  R (mm)..................................................................14,74 +- 0,15

Echappement

  •  Ø N (mm) :
  •  nominale ........................................................31,5 +0,039 / 0
  •  réparation ......................................................31,8 +0,039 / 0
  •  R (mm)....................................................................14,9 +- 0,15
    Généralités
    Moteur quatre temps, quatre cylindres, monté transversalement au-dessus de l'essieu avant.  Culasse en alliage léger avec chambre en toit.  La distribution est assur&e ...

    Distribution
    La distribution est assurée par deux arbres à cames (déphaseur VTC monté sur l'ACT d'admission) en tête entraînée par une courroie de distribution ...

    D'autres materiaux:

    Le système d'assistance au freinage d'urgence
    Ce système permet, en cas d'urgence, d'atteindre plus vite la pression optimale de freinage, donc de réduire la distance d'arrêt. Il se déclenche en fonction de la vitesse d'actionnement de la pédale de frein. Cela se traduit par une diminution de la résistance de la pédale et une augmentation de l'efficacité du freinage. L'ANTI-PA ...

    Categorie

       
    Manuel du conducteur Peugeot 406, revue technique automobile Peugeot 406